voyage (suite)

Allez, un dernier article avant les vacances !
Vous rappelez-vous de mon article sur le voyage des 6 èmes ? Je vais vous en reparler. Ce voyage a été génial ( pour moi en tout cas ) nous avons fait plein d’ activités. Il y a eu : canyoning, course d’ orientation, randonnée, via ferrata * et escalade, tout cela avec des professionnels. Il y a aussi eu basket, foot, babyfoot, tennis de table et piscine, tout cela au centre dans lequel nous avons été logés.
Les activités se déroulaient par petits groupes de 8 élèves et un professeur. Il y avait 7 groupes. Pour les nuits nous étions par chambres de 3 ou 4.
Loulou 😉
*Une via ferrata (de l’italien « voie ferrée ») est un itinéraire, situé dans une paroi rocheuse, équipé avec des éléments métalliques spécifiques (câble, échelles, rampes, etc.) destinés à faciliter la progression et optimiser la sécurité des personnes qui l’utilisent.

au revoir, le canard…

C’est déjà la fin de l’année,
Et il est temps de vous quitter.
On vous écrit un poème
Pour vous dire « à l’année prochaine ! »
Nous allons vous revoir
Dans deux mois, pas plus tard.
On espère que vous aimez notre travail,
Car on s’est donné beaucoup de mal.
Mais c’était évidemment
Un plaisir
De vous écrire
Pendant une année durant.
Alors au revoir les lecteurs,
Vous faites notre bonheur !

 

Anna, Madeleine, et la rédaction.

 

moi journaliste – pouvoir se moquer

Au début, je suis allée au journal des collégiens pour m’amuser, dire ce que j’avais sur le coeur, mais au bout de 2 semaines, je me suis aperçue que c’était bien mieux que je pensais !!!

D’abord, c’est le seul endroit de l’école où je peux écrire et m’amuser avec une amie (Loulou), ensuite je peux me moquer ouvertement de qui je veux sans que personne ne me dise : « Ah non, tu n’as pas le droit d’écrire que Poutine est homophobe ! » (voir l’article où celui-ci figure à cheval sur un poney magique).

Si vous lisez mes articles, vous remarquerez que Poutine est souvent celui qui subit nos (Loulou et moi) moqueries, le pauvre… Parfois, nous nous sommes dit :  « Si Poutine ou le dictateur turc savaient, ils enverraient sûrement leurs sbires pour nous assassiner » *… tant pis !!!

A l’année prochaine !

kelkun 😀

* Quand je pense que les gens se rassembleraient dans la rue avec des pancartes « Je suis Canard » !

fin d’année très sportive

Les Carroz

Ca y est, c’est la fin de l’année scolaire. Ici, au collège Montgolfier, c’est aussi le moment du voyage des 6è dont je vais vous parler. C’est un voyage organisé par les profs de sport : M. Nobileau, Mme. Demesse, M. Desplanques, Mme. Cauchy et M. Roche. Deux autres professeurs nous accompagnent. Nous allons dans les Alpes en Haute-Savoie.  C’est un voyage de 5 jours de sport. Les activités proposées sont canyoning, via ferrata, escalade, course d’orientation sur des demies-journées et une randonnée sur une journée complète.Tous les 5è à qui j’ai demandé ont trouvé ce voyage génial. J’ai trop hâte !!!!!

loulou ; )

surdoués

Il n’y a pas que des  mauvaises nouvelles dans les médias – même si en découvrant ces articles dans Courrier International, j’ai cru d’abord qu’une personne s’était pris un satellite sur la tête !

Donc, dans Courrier International, il y a une rubrique qui se nomme « Ils dessinent le futur » et qui parle d’adolescents ou de jeunes, surdoués ou très intelligents et qui ont de grandes idées pour l’avenir de l’humanité.

Jacob Barnett (Photo Jessica Darmanin)

Dans le n° 1387, on nous présente Jacob Barnett, américain, diagnostiqué autiste quand il était petit et qui, selon les médecins, n’aurait jamais dû parler, ni lire, ni même lacer ses chaussures. Mais les médecins s’étaient trompés ! Dès 3 ans, Jacob pouvait répondre à des questions complexes de physique (sans jamais avoir pris de cours), à 10 ans, après avoir dévoré le programme du lycée, il arrivait à l’Université. Aujourd’hui, à 19 ans, il est en train de passer son doctorat et il pourrait bien devenir un futur prix Nobel !

Rifath Sharook et son invention

Dans le n°1389, on nous présente Rifath Sharook, de nationalité indienne, qui a inventé un satellite de 64 grammes, le plus petit satellite du monde. Son projet, réalisé grâce à une imprimante 3D a été sélectionné par la NASA parmi 86 000 projets issus de 56 pays !

On peut compter sur la jeunesse !

Amine; )

 

des vagues qui ressemblent à des monstres marins…. mais pourquoi ?

 

Il existe un phénomène dans l’Océan Atlantique qui soulève la mer et on a l’impression que des monstres marins vont sortir de l’eau.

Ces monstres marins ne sont pas des légendes… Des scientifiques, Johannes Gemmrich et Jim Thomson, ont prouvé que c’était en réalité des vagues qui s’appellent « scélérates ». On les appelle aussi « les trois sœurs » car ces vagues sont coordonnées et ont une taille différente ; la première passe et crée un énorme mouvement dans l’océan, la seconde enchaîne et la troisième retourne tout ce qu’elle croise : elle renverse les bateaux, les paquebots, tout…

Ces vagues ont le double de la taille des vagues en temps de tempête, ce n’est pas à cause du réchauffement climatique, elles peuvent apparaître n’importe quand, qu’il fasse beau ou pas. On pense que d’ autres vagues encore plus immenses existeraient dans le monde. On fait beaucoup d’expériences en tentant de prévenir ou d’esquiver les scélérates.

On ne connaît pas l’origine de ces vagues ! Avez-vous une hypothèse ? La mienne est qu’il existe un canal souterrain très profond, qui va très près du cœur de la Terre dans lequel il y a de l’eau (la majeure partie de la Terre) qui ressort comme un geyser pour créer ces immenses vagues. Vous avez tout l’été pour réfléchir… à moins que vous les voyiez et que vous arriviez à survivre !

Kelyddon Diemunsch

Source : le journal Courrier International n°1387 Des monstres marins bien réels

on a gagné !!!!!!!!!!!!!!!!

L’équipe (presque) au complet

Il y a 15 jour (oui, ça fait déjà longtemps), nous sommes allés recevoir notre prix du concours « Kaléido’ scoop ». Nous avons été choisis, parmi d’autres candidats, comme le « meilleur journal en ligne » dans la catégorie collège !

Nous avons reçu : une tablette graphique, un dictaphone, des cartes de presse jeune, un disque dur externe et un abonnement à Okapi et à Zéphirmag (bon, on a aussi reçu des affiches mais ça, vous vous en fichez ! ). Là-bas nous avons rencontré du beau monde, des dizaines de journalistes de rédactions différentes ( Impact, College.com, Noctambule… ), et François Blaise le rédacteur en chef d’Okapi ( il nous a même demandé une photo, on va peut-être passer dans le magazine ? ).

Notre journaliste KelKun est montée sur scène, et vous n’allez peut-être pas me croire, mais on a assisté au débat entre KelKun et un autre journaliste jeune dont le pseudo était « Personne » (oui, je sais, c’est chelou ) !! En 2015, nous avions eu le prix du meilleur journal en ligne et en 2016, le meilleur espoir en dessin de presse. On vise à nouveau le palmarès pour 2018 !

Marius