la mère de toutes les bombes, autrement dit « MOAB »

Photo fournie par le Département de la Défense américain le 11 mars 2003 d’une bombe MOAB préparée pour un test à base aérienne militaire d’Eglin, en Floride Photo AFP

MOAB [Mother of all bombs] a été lancée par l’armée américaine, jeudi 13 mars en Afghanistan. Cette bombe est la plus puissante de toutes les autres bombes même si elle n’est pas nucléaire. Elle a détruit un réseau de tunnels utilisé par Daech et par la même occasion, 36 de ses combattants [même s’ils sont nos « ennemis », j’ai de la peine pour eux]

Son explosion est équivalente à 11 tonnes de TNT.

Donald TRUMP a dit qu’il était très satisfait [je ne sais pas pourquoi, mais bon] et il a aussi raconté que c’était un travail réussi.  « Nous sommes très fiers de nos militaires » [je prends un ton grave, là], mais en quoi ?!?!? Une telle puissance entre les mains de CE président-ci, qui semble ne se préoccuper que de ses propres intérêts, est inimaginable.

Depuis, Donald Trump a laissé penser qu’il pourrait aussi intervenir en Corée du Nord ce qui aurait de graves conséquences : la Corée du Nord est une des plus grandes puissances nucléaires, dirigée par un président dictatorial et mégalomane,  qui n’hésitera pas à répliquer.

Peut-être WW3 ?

Olivier

comment je vis les élections

Parodie d’affiches électorale par les street artistes de COMBO : Claude Degoutte et Jaeraymie

Dans moins d’une semaine les candidats vont se présenter au premier tour des élections présidentielles. Quatre d’entre eux se démarquent, Fillon, Mélenchon, Le Pen et Macron.

Mais dans une famille basique, comment se présente cette dernière semaine de campagne ?

Bon, dans la mienne, (heureusement) personne (enfin je crois) ne vote Le Pen. Mais après ? Comme dans le reste de la société française… c’est partagé !

Ma tante donc, vote Fillon – je ne vais pas vous mentir j’ai un peu oublié ses arguments (ils ne devaient pas être très bons) mais à mon avis (j’ai bien dit A MON AVIS), elle fait ce choix car Fillon est très traditionaliste  (l’homme est le chef, la femme s’occupe du foyer et une famille c’est un papa et une maman !) et surtout, il propose de faire payer moins d’impôts (aux riches) que les autres candidats. Ma tante donc,  préfère rester dans « son fauteuil douillet » que de partager (son fauteuil) – ce que je peux tout à fait comprendre (malgré le fait que je ne sois pas d’accord avec elle).

Ensuite, il y a ma mère, militante mélenchonniste (ehhh oui) mais n’imaginez pas que malgré leurs différences et leurs échanges musclés, elle ait de mauvaises relations avec ma tante. Ma mère donc, part de 15h à 19h pour distribuer des tracts et convaincre les jeunes (et les vieux!) de voter Mélenchon. Justement, elle a fait ce choix car elle trouve que quand on est riche on se doit de payer plus d’impôts que quand on est pauvre et que le SMIC (salaire minimum) devrait être augmenté pour les plus démunis.

Pour mon père, il semblerait que son choix se porte sur celui qu’il considère comme « le moins pire », soit Macron (il n’aime pas DU TOUT Mélenchon). Ça donne lieu à quelques discussions avec ma mère, moins saignantes que celles qu’elle peut avoir avec ma tante, mais qui sont quand même serrées, chacun essayant de convaincre l’autre.

Et moi là-dedans ? Vivement que ça se termine, ça a l’air contagieux !

Thaïs

terminator…

Dans l’usine DPCA de Chengdu, en septembre 2016. Photo Shepherd Zhou. Utuku. Ropi-Rea

On se plaint du chômage… et on supprime des postes ! Toujours et encore, on fera plus confiance aux robots qu’aux humains. Et comme les robots sont programmés pour faire ce qu’on leur a demandé, pas besoin de les payer !!!!!

Le monde de la robotique envahit les marchés et on crée maintenant des dames de compagnie pour personnes âgées (mais il n’est pas obligatoire d’être âgé pour en posséder), des choses qui cuisinent toutes seules (les termomix) et même, des machines intelligentes (Nao le petit robot français) ou par exemple Siri, présent sur tous les appareils Apple récents.

De plus en plus d’ouvriers sont également remplacés pas ces systèmes électroniques, ou par des appareils mécaniques. Il suffit par exemple de se rappeler Charlie et la chocolaterie de Tim Burton, où l’on voit au début, une scène dans la célèbre usine de chocolats : pas un seul humain ! Rien que des engins froids et systématiques, réduisant le monde à une immense machine.

Supprimer des postes parce que des objets sans esprit sont plus qualifiés pour travailler n’est pas une bonne méthode. Je renvoie une nouvelle fois à Charlie et la chocolaterie, au moment où le père de Charlie est renvoyé car l’usine où il travaillait emploie à présent un robot capable de fournir le même travail que tous les employés. Malheureusement le salaire de ce pauvre père de famille servait à nourrir une famille de sept personnes ! Benoit Hamon proposerait dans son programme de taxer l’emploi des robots. Voilà de quoi inciter les usines pas encore converties à réfléchir…

                                                   Anna Gottesman

radio battle

Il y a 15 jours, comme vous le savez, nous avons participé à LA BATTLE.

Après une folle semaine de vote – ma mère qui partage mon article sur facebook pour demander à ses amis de voter pour moi (et de regarder les autres quand même!), les articles qui se font dépasser à la dernière minute (ou qui dépassent tout le monde à la dernière minute), les comptages et recomptages de votes… on connaît enfin les articles gagnants. Pour le Canard sur 8 articles rédigés, nous en avons 6 de gagnants !

Demain donc, nous allons enregistrer ces articles à Radio Clype avec les autres participants du collège J. Perrin et des lycées Marcelin Berthelot et Claude Monet.

Je suis surexcitée, j’ai hâte de rencontrer les autres et de découvrir la radio !

Loulou 🙂 (sans Kelkun)

 

vous l’avez loupé (ou pas) mais j’y étais !

Dimanche 20 mars, il y avait le meeting de Benoit Hamon ET J’Y ÉTAIS !!! Le début du meeting a commencé avec un morceau de musique du groupe « les yeux noirs » – bon moment et bon groupe. Ensuite le chauffeur de salle a fait parler Yannick Jadot, qui est le dirigeant de l’ E.E.L.V. (Europe Écologie Les Verts) puis la parole était au public : des gens dans la salle qui disent au micro, de manière générale, que Hamon serait le seul à pouvoir diriger la France.

Ensuite Yannick Jadot a fait un mini discours pour soutenir le candidat, et c’était reparti pour un tour, on interroge le public sur ce qu’il pense de la campagne. Puis le meeting est rejoint par Thomas Piketty, Arnaud Montebourg et Cécile Duflot.

Et puis un autre groupe s’est mis à chanter pour mettre l’ambiance (Debout sur le zing). Et là, on apprend avec mon père (oui j’étais avec mon père) qu’il n’y avait plus assez de place dans l’établissement. Nous étions 25 000 personnes et on a dû mettre un écran géant dehors !! C’est alors que Anne Idalgo et Christiane Taubira sont venues soutenir le candidat du parti socialiste dont le slogan était « faire battre le cœur de la France ». 

Ensuite passe le groupe « Général électrique ». C’était du Punk- voir cela à un meeting m’a étonné. Benoit Hamon est monté enfin à la tribune et là, il s’est mis à parler de l’immigration, de la jeunesse et des nombreux problèmes qu’il y a dans notre pays. Je l’ai trouvé plutôt convaincant, et je pense que certains qui pensaient voter pour Macron vont peut-être basculer vers Hamon, finalement.

Voilà je vous quitte maintenant car je dois encore trouver la photo de mon article 🙂

Marius

P.S. : Vous ne nous avez toujours pas envoyé vos dessins alors dépêchez vous !!!!!!