au revoir, le canard…

C’est déjà la fin de l’année,
Et il est temps de vous quitter.
On vous écrit un poème
Pour vous dire « à l’année prochaine ! »
Nous allons vous revoir
Dans deux mois, pas plus tard.
On espère que vous aimez notre travail,
Car on s’est donné beaucoup de mal.
Mais c’était évidemment
Un plaisir
De vous écrire
Pendant une année durant.
Alors au revoir les lecteurs,
Vous faites notre bonheur !

 

Anna, Madeleine, et la rédaction.

 

on a gagné !!!!!!!!!!!!!!!!

L’équipe (presque) au complet

Il y a 15 jour (oui, ça fait déjà longtemps), nous sommes allés recevoir notre prix du concours « Kaléido’ scoop ». Nous avons été choisis, parmi d’autres candidats, comme le « meilleur journal en ligne » dans la catégorie collège !

Nous avons reçu : une tablette graphique, un dictaphone, des cartes de presse jeune, un disque dur externe et un abonnement à Okapi et à Zéphirmag (bon, on a aussi reçu des affiches mais ça, vous vous en fichez ! ). Là-bas nous avons rencontré du beau monde, des dizaines de journalistes de rédactions différentes ( Impact, College.com, Noctambule… ), et François Blaise le rédacteur en chef d’Okapi ( il nous a même demandé une photo, on va peut-être passer dans le magazine ? ).

Notre journaliste KelKun est montée sur scène, et vous n’allez peut-être pas me croire, mais on a assisté au débat entre KelKun et un autre journaliste jeune dont le pseudo était « Personne » (oui, je sais, c’est chelou ) !! En 2015, nous avions eu le prix du meilleur journal en ligne et en 2016, le meilleur espoir en dessin de presse. On vise à nouveau le palmarès pour 2018 !

Marius

les femmes qui gouvernent

Sur notre planète, malheureusement, il y a seulement une quinzaine de femmes à la tête d’un état, sur les 193 pays du monde membres de l’ONU. C’est trop peu !!! Et pourtant, c’est en réalité un progrès.  Le nombre de femmes au pouvoir a augmenté et même doublé depuis 2000. Eh ben ! C’est une catastrophe !!! Bon voici quelques femmes et la raison pour laquelle on les a choisies :

Angla Merkel

Vous connaissez (nous, c’est la première qui nous est venue à l’esprit) sûrement la chancelière de L’Allemagne, Angela Merkel qui est du parti social-démocrate. Elle est au pouvoir depuis le 22 novembre 2005 .

Theresa May

 

 

 

 

En Angleterre, on pourrait croire que c’est  Élisabeth II qui gouverne mais non, c’est Theresa May, la première ministre du parti conservateur anglais, elle négocie pour que le Royaume-Uni sorte vraiment totalement pour toujours de l’Union Européenne.

Tsai Ing Wen

Je ne pense pas que vous connaissez Tsai Ing-wen (on l’a choisie justement pour vous la faire connaître) à Taïwan mais elle a une bonne raison d’être présidente: elle est du parti démocrate progressiste elle a été élue en 2016, a fait campagne (entre autre) sur l’autorisation du mariage pour les personnes de même sexe. La loi vient de passer. Taïwan, grâce à elle, est le 1er pays asiatique à légaliser le mariage homosexuel.

Beata Szydlo

 

Mais vous avez peut-être entendu parler de Beata Szyldo, Présidente de Pologne, du parti conservateur, Droit et Justice. Elle a été élue députée en 2005, puis vice-présidente puis présidente. Elle succède à une autre femme : Ewa Kopacz qui était de gauche, elle était d’accord pour accueillir 7 000 migrants mais Beata dit non après les attentats de Bruxelles. Beata fait des réformes contre d’indépendance des médias publics ce qui est une « atteinte à l’État de droit et donc aux principes fondateurs de la communauté européenne ». Ce n’est pas bien.

Kelkun & Loulou (au début) 😀

massacre des gays en tchétchénie

Vous ne connaissez sûrement  pas la Tchétchénie, ce pays qui colle à la Russie, mais en fait, il y a des choses horribles qui s’y passent.

Vous avez peur HEIN!!!!  C’est vraiment terrible : le président Ramzan Kadyrov (choisi par Poutine) a lancé une « chasse » aux homosexuels. Les policiers sont allés chercher les homos chez eux, les ont emmenés, les ont torturés et certains auraient été tués d’après le témoignage de plusieurs d’entre eux. Ces témoignages paraissent dans des revues à Moscou, mais évidemment « on » dit que ce n’est pas une preuve car les témoins restent anonymes, de peur d’être retrouvés (c’est compréhensible).

C’est R.Kadyrov qui a posté la photo sur Instagram. Pauvre chaton !!!!

Évidemment, Ramzan Kadyrov (vous aviez retenu son nom évidemment) nie.
Un porte-parole de celui-ci dit : « Vous ne pouvez pas arrêter ou réprimer des gens qui n’existent pas dans la République (et il appelle ça une République !! vous y croyez, vous ?). L’homosexualité n’existe pas ici ».  Alors en fait, au lieu de s’expliquer sur ces tragiques évènements, il nie simplement qu’il y ait des homosexuels dans son pays. Et en plus, il ajoute: « Si ces personnes existaient en Tchétchénie, la loi n’aurait pas à se soucier d’eux, vu que leurs propres parents se seraient déjà occupé définitivement de leur cas. »

Poutine, qui a lui-même placé Kadyrov au pouvoir… pardon, aidé Kadyrov à venir au pouvoir, a commencé par le soutenir et a ajouté que tout cela n’était qu’une rumeur. Mais là, paf !  Angela Merkel est entrée en jeu : « Alors Vladimir, tu ne vas pas faire d’enquête ? » Trois jours après, il ouvre une enquête !! C’est qu’elle a été persuasive, cette Angela !! Mais bon évidemment, Poutine n’est pas pressé de dénoncer son petit protégé, ça se voit à 3000 km à la ronde!

Amnesty International a lancé une campagne pour faire une vraie enquête. Allez voir en cliquant ICI

Loulou et Kelkun