on a suivi le grand débat

Le grand débat a été proposé par Emmanuel Macron à la suite des grandes manifestations des gilets jaunes d’avant Noël.  Du 15 janvier au 15 mars c’est donc l’ensemble des citoyens qui est appelé à faire part des problèmes de la population et à proposer des solutions. Tout le monde peut participer, par internet, en remplissant des « cahiers de doléances » dans les mairies, ou à travers des réunions proposées soit toujours dans les mairies, soit par des citoyens.

Le 19 février, nous sommes donc allés à la mairie du 3ème pour assister à une de ces réunions. Environ 20 personnes étaient présentes dans la salle (ce qui est peu, mais peut-être qu’un certain nombre de gens qui avaient prévu de participer ont préféré se rendre au rassemblement contre l’antisémitisme à République).

Les gens se sont ensuite répartis sur 3 tables. Chaque groupe travaillait sur une question proposée dans le cadre du grand débat : la fiscalité, la démocratie et la citoyenneté, la transition écologique. La question de « l’organisation de l’état » n’a pas été traitée faute de combattants☺☻.

Nous, petits journalistes, nous sommes allés à la table de la transition écologique pour suivre les échanges (parce que ce n’était pas aussi intéressant pour nous aux autres tables). Après avoir essayé de suivre les conversations (pas facile !), on en a retenu 3 bonnes idées :

– La « théorie du donut » : prenez un donut, le centre du donut c’est la limite en dessous de laquelle le bien être des gens n’est plus assuré, le bord extérieur du donut c’est la limite au-delà de laquelle notre environnement est mis en danger. Notre économie doit maintenant chercher à se développer en tenant compte de ces 2 paramètres. (cf illustration de droite)

– Il faudrait taxer ce qui pollue et détaxer ce qui ne pollue pas

– Il faudrait aussi baisser le prix du BIO et augmenter le prix du pas BIO

À la fin, chaque table a rendu compte aux autres de l’état de ses réfléxions. On s’est aperçu que le public (majoritairement âgé et masculin) devait être plutôt riche ou aisé et assez éloigné des revendications des gilets jaunes : on n’a pas entendu parler de rétablir l’impôt sur les grandes fortunes ou de revalorisation du SMIC (1 520€par mois environ) !

Igor et XilaRION


Et maintenant, le reportage audio !

le conseil local sur le climat

Après un article sur les dangers du changement climatique, on se retrouve pour parler du « Lancement du Conseil local sur le climat », à la Maison des Acteurs du Paris durable. La question qui se pose est : qu’est-ce qu’on peut faire, à l’échelle locale (les 4 premiers arrondissements de Paris) pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Une cinquantaine de personnes étaient présentes, ce qui est plutôt bon signe, on ne s’attendait pas à tant de monde. Parmi elles, des représentants d’associations qui sont  déjà en train d’agir. L’objectif : « Zéro carbone en 2050 ». Comment, concrètement, y parvenir ? On peut tous agir sur nos moyens de transport (avion, train et voiture), sur notre consommation d’électricité et de gaz et notre consommation de viande. « Vous êtes tous un maillon d’une chaîne » a exprimé Laure Noualhat, journaliste spécialisée dans l’écologie au journal Libération, et réalisatrice du film « Après demain » réalisé avec Cyril Dion, qui passera sur France 2 le 11 décembre.

Ce que nous avons retenu de ces discussions, c’est qu’il n’est pas trop tard, mais qu’il faut agir… VITE !!!(;

Le Raptor dissident et Fizz:)

le spelling bee contest c’est…

… un concours super bien !!!!!!

Crédits : WCNYConnected sur Youtube

Ce concours vient des Etats-Unis, il a été organisé dans beaucoup d’écoles. Ça consiste à épeler des mots en différentes langues et obtenir un diplôme d’excellence (et des cadeaux !).

Dans notre collège, c’est Mme Bernard, une de nos professeurs d’anglais qui a eu l’idée de le faire. D’abord, toute la classe participe, et dès que quelqu’un se trompe il est éliminé. Après, il reste deux finalistes qui vont affronter tous les finalistes des autres classes.

Amaël, Fizz, Plume


Interview de Mila, finaliste du concours