moi journaliste – écrire des choses qu’on n’ose pas dire

Ça fait bientôt 2 ans que je participe à la rédaction de Au Menu du Canard mais pourquoi ai-je choisi d’écrire?

J’ai choisi d’aller au Menu du Canard l’année dernière, comme une autre poignée de sixièmes. Pour nous c’était nouveau,  tout était nouveau et un atelier journal c’était vraiment génial !  Donc, évidemment, on s’est retrouvés toute une bande… qui s’est rapidement rendu compte, qu’à un atelier journal il fallait aussi écrire ! Rapide désertion !  Mais moi, je suis restée parce que ça me plaisait d’écrire des choses qu’on n’ose pas dire en face des gens car on a trop peur des remarques, car on a trop peur d’être mal vu, car ce serait « mal poli » de dire une vérité qui fait mal et que personne ne veut entendre. Du coup, on la tait, on la garde pour soi.

Quand on est au journal, on peut écrire des coups de gueule sans se prendre de remarques sur ça, c’est la liberté d’expression et je trouve ça bien de pouvoir s’exprimer librement sans se dessiner des limites pour ne pas blesser les gens. C’est comme ça que j’ai décidé de continuer le Canard !

Thaïs

PS : Anne et Juliette c’est aussi grâce à vous qu’on écrit…

à bientôt

Pendant ces vacances de printemps, nous vous proposons quelques articles publiés par les journalistes du Canard dans LA BATTLE 2017 et que vous auriez pu louper.

Quand tu m’as annoncé cette nouvelle,
A moi et à nos parents, j’ai été étonnée, contente et triste.
Contente de savoir que tu avances, pas à pas vers ton but.
Triste de savoir que tu t’éloignes, de ne plus te voir tous les jours.
Lorsque que je t’ai dit au-revoir, mot difficile à prononcer, c’était un mélange de déception mais aussi d’admiration qui se trouvait dans ma voix.
Ce qu’il y a de frustrant avec les frères et soeurs, au contraire des relations amoureuses, c’est que la séparation est programmée depuis longtemps.
Mais il y a au moins un point positif, une fois la mélancolie de la rupture passée, on devient les meilleurs amis du monde.

Et ça, quand je t’ai dit « au-revoir », je ne le savais pas encore.

Lucie

l’uniforme de françois fillon

fillon-uniforme

Si Fillon est élu président, les collèges qui le souhaient pourront imposer le port de l’uniforme. Parlons-en !  Pour moi, je serais un peu des deux côtés :
– pour le oui : du coup il n’y aurait pas de différences entre nous, l’uniforme nous rendrait tous semblables.
– pour le non : notre style vestimentaire montre comment on est, parfois notre caractère, notre façon d’être et notre personnalité, et aussi un aperçu d’une personne inconnue.

Après, allons voir l’avis de certains collégiens !

A la question : « Est-ce que vous voudriez porter un uniforme dans l’enceinte du collège ? » Seulement 5 personnes sur 29 ont répondu oui. Les arguments sont: « ça ne me dérangerait pas », « ça serait stylé », « comme ça il n’y aurait pas de discrimination, de différences ». L’une répond que « ce serait bien qu’il y ait des journées sans quand même. »

Les personnes contre les uniformes au collège pensent que leur façon de s’habiller fait partie de leur liberté d’expression.

Je suis d’accord, si on nous impose un uniforme on nous enlève de la liberté.

Nakadiatou

les amitiés filles-garçons, pourquoi ça choque certains?

En général, à l’école, les filles sont amies avec des filles et les garçonamities avec des garçons.

Souvent, des filles deviennent amies (voire même meilleures amies) avec des garçons. Des personnes « à intelligence réduite » (le masculin l’emportant sur le féminin) ne comprennent pas cette entente et la critique. Ils poussent même jusqu’à l’insulte. En général, les garçons se font traiter de pédophiles, d’homo (ce qui, en soit ne devrait pas être une insulte) et de pervers. La fille s’entend dire qu’elle aime le garçon et plus elle niera et plus cette rumeur prendra de l’amplitude.

Heureusement, dans certains collèges, les gens s’en moquent royalement !

J’ai recueilli un témoignage d’une fille de 4ème :

« Moi, mon meilleur ami est un garçon ! c’est un peu comme mon frère. Le plus étrange, c’est que nous sommes déjà sortis ensemble. Il n’y a aucune gêne et aucune ambiguïté entre nous, c’est super ! Malheureusement, des élèves dans la classe nous trouvent trop proches et n’arrêtent pas de nous dire que nous devrions ressortir ensemble. Ils ne comprennent pas notre choix. »        Anonyme, 13 ans

Je répondrai à cela que, si les gens sont bloqués dans l’idée qu’une fille et un garçon sont uniquement faits pour sortir ensemble, c’est seulement parce que nous avons été élevés comme ça et, si nous avons étés élevés comme ça, c’est pour une raison historique ! Un homme et une femme peuvent avoir des enfants ensemble et, au Moyen-Age, les seigneurs voulaient avoir une descendance. Donc, selon cette conception,  les garçons et les filles ne peuvent pas être « seulement des amis ».

Aujourd’hui, même les couples gays peuvent avoir des enfants grâce à l’insémination artificielle (pour les couples lesbiens) ou grâce à l’adoption. Ce qui était impensable à  l’époque !

Pour moi, les garçons et les filles sont tous égaux, pareils sur tous les points ! Au fond, à première vue, il n’y a presque que la coupe de cheveux qui change!:)

Nagathetheblues

les ados : mentir

mensonge-2-655dfBon, vous avez compris, je vais vous parler de mensonge. Ces petites cachoteries ou ces gros bobards. « Pfffffffffff! que c’est facile, il suffit d’être honnête ». C’est ce que certains peuvent penser, mais…

Commençons par parler des mensonges de collégiens. Il y a différents types de mensonges, comme quand on cache un problème du genre mauvaise note ou vie intime, petit(e) copain/copine, ou une bêtise comme avoir cassé un objet qui souvent ne nous appartient pas qu’on a « emprunté » sans le dire.

Ça peut sembler ne pas vraiment être un mensonge mais c’est quand même ce qui s’appelle un « mensonge par omission ». Ce n’est pas parce qu’on ne le dit pas que ça ne blesse pas la personne concernée quand elle apprend la vérité. Il y a aussi les petits mensonges de la vie quotidienne, du genre : « Tu n’as pas trop regardé les écrans ? – Non, non. – Tu as bien fait tes devoirs ? – Euh, oui, oui ! » Bon, personne n’est vraiment dupe. Mais nous, les collégiens, on en n’arrive pas souvent aux groooooooooooooooos mensonges, ceux qui font le plus mal.

Vous aurez compris que tous ces mensonges sont liés à la relation que nous avons avec nos parents. On ment à ses parents pour sortir et aller chez ses potes ou pour avoir de l’argent… parce que les ados dépendent de leur parents, alors ils ont envie de se rebeller,  d’être contre leur parents (même si ceux-ci ont raison).

En plus, il y en a qui trouvent ça trop classe genre : « Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis j’ai menti à mes parents, trop fort ! » En fait, mentir c’est super lâche. On ment parce qu’on ne peut pas assumer la vérité mais des fois, il y a des situations où mentir est une issue de secours en face de parents trop stricts ou trop sévères.

Thaïs

le langage des jeunes

jeunes

 

 

Nous les jeunes, on a un langage spécial!

On a raccourci, transformé ou inversé certains mots afin qu’ils soient plus faciles ou plus rapides à dire.

C’est aussi pour nous donner un style. Pour d’autres, c’est pour avoir un langage bien à eux. Un langage qu’ils ne parleront qu’avec leurs amis, sans leurs parents ou sans leurs frères et sœurs.

Parler en « langage adolescent » est une habitude qui se prend en écoutant les gens parler. Ce n’est pas forcément une bonne chose car le travail scolaire peut en pâtir. Les parents (darons et daronnes) ne sont pas forcément « fans » de ce langage plus ou moins vulgaire contenant des grossièretés qui s’infiltrent chez eux. Est-ce de la jalousie ou le syndrome de « maman poule »? mystère!

Le langage jeune est plus simple à apprendre quand on est jeunes mais si vous, adultes, vous souhaitez l’apprendre vous avez le choix entre: demander des cours à votre enfant et prendre le risque de vous faire envoyer sur les roses ou aller sur le dictionnaire français/collégiens où vous apprendrez en toute sécurité!:) Lol

Nagathetheblues

pourquoi on aime les licornes

Depuis quelque temps, la licorne est top tendance et on en voit partout !! Donc voilà, non pas qu’on n’aime pas ce délire, on est, nous aussi, des collégiennes qui adorent les trucs kawai, les licornes et les stan Smith, mais on a voulu se renseigner sur ce sujet, et surtout sur l’origine de cette mode !licornes

A la base (et elle l’est encore), la licorne était une créature mythologique mi-bouc mi-cheval et elle existe depuis fort longtemps. Mais pourquoi cette mode subite? Et serait-ce un coup des commerciaux?

Quelques spécialistes affirment : « La licorne traduit l’esprit du temps, du climat de la société contemporaine. Ce n’est pas un hasard si l’on appelle licornes certaines entreprises très fructueuses. Adhérer au symbole de la licorne, c’est faire la démonstration de notre capacité à nous imprégner du monde fictionnel. C’est être capable de mettre entre parenthèses notre crédulité et notre tentative de chercher des preuves. » (reportage pris dans 20 minutes, qui a effectué (presque) la même enquête que nous, ha ha !! Ca prouve que l’on a des sujets d’ACTUALITE :D)

En tout cas, nous avons notre petite idée sur la question (attention liste non exhaustive car enquête réalisée par nous)!!

  • Peut-être vient elle de Natoo, une youtubeuse quelque peu excentrique qui a sorti sur sa chaîne une chanson parlant de licorne et devinez quoi… dans cette vidéo elle portait…(roulement de tambour) une kigurumi licorne (je dis ça pour les connaisseurs, mais vous devez surtout connaître cette chose sous le nom de : « pyjama très très doux qui ressemble de près ou de loin à quelque chose de très très mimi », ça s’achète majoritairement sur internet, et ça nous vient de nos amis les japonais)
  • Où alors d’Agnès, la petite fille trop mignonne passionnée par les peluches licornes (et les licornes!!!tout ce qui se rapporte aux licornes d’ailleurs) dans « Moi, moche et méchant » 😉
  • Cela vient peut-être aussi de la mode « kawai » qui sévit dans les pays asiatiques depuis quelques années et qui commence à arriver chez nous… Mode consistant à prendre n’importe quoi qui se rapproche de l’univers enfantin et de se déguiser avec. Le but est d’avoir l’air d’une poupée mignonne, mais attention, parfois, cela fait limite peur.
  • Par contre, les licornes Mylittleponey qui existent depuis longtemps sont absolument A-B-O-M-I-N-A-B-L-E-S !! Les designers de ces licornes (qui ont quand même été dans les premiers) n’ont pas compris le concept du « truc mignon » !!

licornes ar-en-ciel!

Bref on vous conseille de prendre cet article au second degré, sinon vous risquez de nous croire un petit peu dérangées (ce qui n’est pas complètement faux). Mais n’hésitez pas à laisser des commentaires si vous aussi vous êtes fans de licornes (ou pas) et si vous avez aimé le côté décalé de cet article 😛

N’oubliez pas :

LICORNE UN JOUR, LICORNE TOUJOURS 😉 !!!!!

DJpingouin et Gaby