radiant !!!

Vous aimez les mangas, alors faites place à Radiant !

OK, Radiant est un franga ou manfra (manga français) réalisé et dessiné par Tony Valente, mais c’est un manga humoristique et très bien réalisé même si l’histoire, selon moi, est un peu basique. Ça raconte la vie d’un jeune garçon prénommé Seth, un « apprenti sorcier » vivant dans un monde fantastique où les sorciers sont victimes de xénophobie à cause de leurs « infections » et de leurs « sorcelleries ». Cherchant à faire disparaître les Némésis (énormes monstres ultra puissants de couleur en général noir et blanc), Seth va vite se faire remarquer par les inquisiteurs (c’est une espèce de police qui a pour mission d’éradiquer les sorciers) mais va se faire aussi des amis tel que Doc, Mélie, Grimm, Alma, Ocoho et plein d’autres personnages encore. On raconte que les Némésis viennent d’un nid qui se nomme le « radiant », Seth va donc décider de le supprimer de la surface planétaire.

Suivez-le dans son aventure pleine d’humour et de désastre. (Pour info c’est méga-violent, yeees, c’est ça qu’on aime). Ce manga a été publié en 2013, 10 tomes sont sortis et sont actuellement chez votre libraire. Ah ! autre chose : une adaptation en animé est dispo sur J-one dans les pays européens.

VOILA, SIMPLE, COURT ET EFFICACE ! (en 213 mots)

BLACK MOUSTACHE

une hallucination littéraire…

Vous aimez le suspens ? Le frisson ? Ou l’intriguant ? Alors ce manga devrait vous plaire : Les Montagnes hallucinées. C’est une adaptation par Gou Tanabe du roman de Howard Phillips Lovecraft, auteur de la 1ère moitié du 20è siècle, célèbre pour ses récits d’horreur et de science-fiction.

 

Cet ouvrage raconte l’histoire d’une expédition au Pôle Sud qui tourne au carnage juste après la découverte d’êtres vivants très étranges, mi-animaux mi-végétaux, extrêmement bien conservés et entourés de mystère, nommés les « Anciens »…

 

La découverte des « Anciens »

Moi, j’ai adoré ce manga et j’attends la suite avec impatience le tome 2 qui sortira le 7 mars.

L’Étranger

les différents types de manga- le josei

Continuons dans la romance avec le josei. Le josei est une sous-catégorie que je trouve trop peu connue. C’est un genre de manga qui, comme le shojo, parle aussi d’amour mais traité de manière plus mature.  Les josei sont destinés aux jeunes femmes d’environ 20 ans (je le répète, tout le monde peut lire des josei que ce soit des garçons ou des filles, c’est juste le public visé par les auteurs). Quand je dis « plus mature », je veux parler en particulier des personnages féminins, souvent timides et niaises dans les shojos, qui sont plus affirmées et fortes dans les josei. Le josei peut contenir du sexe et a un langage plus cru (voire carrément vulgaire). Les histoires dans le josei peuvent être dramatiques, et mal se terminer (ils ne se marièrent pas et n’eurent pas plein d’enfants). Car oui, dans la plupart des shojo (en fait dans TOUS), la protagoniste et son « crush » finissent ensemble. Mais le josei étant plus réaliste n’est pas obligé de bien se finir. Attention, ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’histoires d’amour très intenses et romantiques dans les josei, au contraire. Les jeunes femmes mises en scènes se posent souvent beaucoup de questions sur leur vie amoureuse, il n’est pas inhabituel d’ailleurs de les voir changer de partenaires amoureux. Tout comme dans le shojo les relations amicales sont très importantes. Elles aussi peuvent être dramatiques et fusionnelles. (Re)attention, ce n’est pas parce que le josei est plus réaliste qu’il ne peut pas être niais. Des tirades, sont des fois sorties tout droit de comédies romantiques à l’eau de rose !

Je vais maintenant vous présenter un josei qui m’a énormément plus (et qui est extrêmement connu) qui se nomme « Nana ». C’est l’histoire de deux filles qui s’appellent « nana » (quelle surprise !), qui ont le même âge, se trouvent dans le même train pour toutes les deux chercher un travail à Tokyo. Ces deux jeunes femmes vont se trouver colocataires. Malgré les coïncidences qui peuvent les relier elles ont des caractères complètement opposés. Une au style punk qui fait tout pour faire décoller sa carrière de chanteuse. Derrière ses airs de grosse dure on découvre une fille très sensible mais à la fois très forte. L’air de rien, elle est aussi très solidaire et amicale. De l’autre côté, une jeune femme qui a bien du mal à trouver l’âme sœur, assez naïve et capricieuse. Toujours à changer de partenaire, elle rêve du grand amour. Malgré ses défauts évidents, son sourire et sa bonne humeur réussissent à combler son entourage. On découvre leur quotidien qui peut s’avérer être plein de complications et d’émotions.  Ce manga est très captivant et la relation qui évolue peu à peu entre les deux nanas est très touchante.

Thaïs

un manga policier palpitant

Shinichi quand il avait 16 ans

Le manga dont je vais vous parler est Détective Conan. Cette série de livres parle d’un lycéen de 16 ans nommé Shinichi Kûdo, extrêmement fort dans les enquêtes. Pour avoir été le témoin d’un échange secret entre les membres de l’Organisation, il a élé forcé d’avaler un médicament créé par cette société mafieuse secrète qui l’a fait rajeunir de 10 ans. Sa nouvelle identité sera donc Conan Edogawa. Il devra vivre chez un détective privé assez médiocre dans son boulot, qu’il devra aider dans ses enquêtes. Conan fera plein de rencontres qui l’aideront plus ou moins dans sa quête pour savoir qui lui a donné le médicament.

Les personnes citées ci-dessous sont tous au courant du rajeunissement de Shinichi : (sauf les membres du DB )

Et shinichi quand il a 6 ans

  • Les élèves de CP qui sont très courageux, Ai Haibara, Genta Kojima, Mitsuhiko Tsuburaya, Ayumi Yoshida qui font partie du DB, un club de détectives dans leur école [Ai haibara est aussi une victime du médicament]
  • Yusaku et Yukiko Kûdo qui sont les parents de Shinichi et sont respectivement écrivain et actrice. Ils sont très souvent dans un pays étranger.
  • Heiji Hattori, surnommé le détective de l’ouest car Shinichi vient de l’est. Ils sont un peu rivaux mais quand ils sont tous les deux, aucune enquête ne les arrête.
  • Et en dernier, l’ami de Shinichi, le professeur Agasa, un ingénieur qui crée plein de petits gadjets pour les membres du DB.

Enfin bref, c’est un résumé simplifié de ce manga que je vous conseille vivement. C’est un des premiers que j’ai découverts. Les techniques des meurtriers sont hyper bien travaillées comme pour les meurtres en chambre close, et ils arrivent aussi à faire porter le chapeau à des innocents. Leurs crimes sont presque toujours des crimes « parfaits » mais Conan est là pour régler les affaires.

OLivier

les différents types de mangas – le shojo

Orange d’Ichigo Takano

Aujourd’hui je démarre une série parlant des différents genre du mangas. Bien sûr je ne vais pas tous les énoncer parce qu’il y en a plein, je m’en excuse d’avance.

Pour commencer, il y a  les shojos romance – déjà partons du mot « shojo », mot signifiant « jeune fille » ou « adolescente », qui visent souvent ce public-là. Bien sûr, il n’y a pas que les filles qui peuvent lire des shojos, ce style est ouvert à tous ! Histoire d’amour à l’eau de rose pour certains qui tombent souvent très vite au niais. D’autres peuvent être très touchants et très bien réalisés et ne tombent pas dans le cadre classique du genre « une fille mignonne, hyper timide, tombe amoureuse du mec le plus populaire du lycée/collège ». Les shojos ne sont pas simplement des histoires d’amour. L’amitié entre aussi en jeu.  Qu’elle soit mise au second plan ou au contraire mise en valeur, l’amitié est une valeur très importante dans le manga shojo. La protagoniste est à un moment ou à un autre, soutenue par ses amies.

Si vous lisez plusieurs shojos vous pourrez observer que presque tous se passent au lycée. C’est Yoshiko Nishitani, dans les années 1960,  qui va introduire ce « sous-genre » (high-school romance) devenu aujourd’hui très populaire. Le public apprécie le fait qu’il y soit question de filles ordinaires allant en cours et ayant les mêmes problèmes que tout le monde.

Si vous n’avez jamais lu de mangas ou que vous n’avez jamais lu de shojo, je vous conseille fortement Orange d’Ichigo Takano (c’est génial!). Une jeune fille nommée Naho reçoit une lettre du futur venant d’elle-même lui disant qu’elle a des regrets et qu’elle aimerait qu’elle ne fasse pas les erreurs qu’elle a pu faire auparavant (compliqué n’est-ce pas?). De plus, c’est un shojo pas trop long, il ne compte que 6 tomes. Dans ce manga amitié, amour et science-fiction vous mèneront dans une lecture pleine d’émotion.

A bientôt pour un prochain épisode de cette série manga.

Thaïs

 

3 secrets de one piece

Salut tout le monde, je vais parler de One piece, un manga ULTRA CONNU. Je vais vous parler de 3 mystères qui n’ont pas été résolus dans la série.

1. Si le One piece (le trésor caché du roi des pirates) se trouve au-delà du mur Red line,  logiquement il faudrait le faire exploser pour que le héros Luffy devienne le nouveau roi et que Brook, son matelot, revoie son amie Laboon. Plutôt rapide et efficace comme solution pour finir l’histoire, non ?

 

 

 

2. Vous connaissez les fruits du démon ? Sinon, pour information, ce sont des fruits qui vous donnent des pouvoirs mais, en échange, vous empêche de survivre dans l’eau. Certes, c’est bien, mais connaissez-vous leur origine ? Peut-être qu’un démon fut enfermé dans un arbre durant « le Siècle oublié ». Le manga, en 84 tomes, ne nous donne toujours pas la réponse !

 

3. On ne sait toujours rien non plus du « Siècle oublié », cette période de blanc dans l’histoire de One Piece. On peut lire l’histoire de cette civilisation grâce aux polygryphes mais un problème s’impose, c’est qu’il faut connaître  la langue des habitants de cette époque ! La marine (la police maritime) la dissimule. Peut-être cherche-t-elle à cacher une défaite face à ce peuple ou bien est-elle composée des descendants du « siècle oublié » tenant à garder ce secret.

 

Kelyddon Diemunsch

 

l’homme qui voulait combattre le feu par le feu

Fire Force est un super manga que je vous conseille !!!

Il parle d’un jeune homme qui veut faire partie d’une organisation de secours contre une nouvelle maladie mortelle. Nous connaissons les morts les plus courantes : la mort de vieillesse ou de maladie. Mais celle-là est la plus redoutée de toutes car elle peut arriver à n’importe qui, n’importe quand. On l’appelle « Death by Fire » (mort par le feu). La victime se consume et s’enflamme mais reste consciente et peut contrôler le feu. Donc l’association s’appelle « la brigade ». Le héros  fait partie de la 8è et a un pouvoir particulier : il peut contrôler les flammes avec ses pieds et peut en former !

J’aime ce manga car les dessins sont bien faits, d’ailleurs ils ressemblent un peu a ceux d’Eiichiro Oda (l’auteur de One Piece) et l’histoire est très bien formée, ce qui donne envie de lire les tomes prochains. Pour l’instant, seulement 4 tomes sont sortis en français et je le redis :  « C’est trop bien !!! »

Le Nouveau

Nom : Fire Force
Auteur/Dessinateur : Atsushi Okhubo
Collection : Shonen
Sortie au Japon : 2015
Prix : 6,85€