tout l’univers en 16 épisodes

Vous avez Netflix ? Vous pouvez y voir une série super Les mystères de l’Univers que je vous recommande. Il n’y a qu’une saison avec 16 épisodes. C’est une série sur notre système solaire, l’univers autour de nous et les dangers qui pourraient menacer notre Terre : astéroïde qui viendrait nous percuter ou mélange de la Voie Lactée avec Andromède. Rassurez-vous : cela n’arrivera que dans 1 milliard d’années.

Si vous ne le savez pas, vous pourrez aussi apprendre Jupiter est faite de gaz. Et qu’y a-t-il à l’intérieur ? Des vents allant à plus de 600 km/h. Autre chose ? Une des lunes de Saturne, Titan, reçoit de la pluie… de METHANE !!! Quoi d’autre ? Apparemment, on aurait pu vivre sur Vénus mais on ne peut plus. L’étude de Vénus nous enseigne sur ce qui peut se passer avec l’effet de serre : elle a une température de 467°C à cause de tous les volcans qu’elle contient.

En bref… pour ceux qui veulent devenir as en astronomie, regardez cette série. elle pour vous ( mais vous pouvez regarder ça même si vous ne voulez pas être astrophysicien).

Dites-moi dans les commentaires si vous avez aimé.

Nathan au quotidien

Harry Potter, que la magie… se brise !

 IMPERO ! (Tu vas lire cet article…)

Salut les p’tits Canards !

À Londres j’ai eu un week-end presque entièrement dédié à Harry Potter, il fallait donc naturellement que je passe par les studios contenant les véritables décors utilisés sur les tournages de l’adaptation de cette superbissime série de livres. On y raconte aussi des anecdotes sur le tournage (saviez-vous que Gringotts était en carton?), on y voit les véritables costumes des acteurs…etc. Je sais que mon titre est étrange, pour ne pas dire injuste : après tout, savoir comment sont réalisés les effets spéciaux est peut-être aussi magique que de les voir à l’écran pour la toute première fois.

Les studios ne cessent de s’enrichir en décors provenant des plateaux de tournage et, pour mieux vous époustoufler, ils contiennent également de nombreux « décors participatifs » où on peut se mettre à la place des personnages.

Si vous avez peur de certaines choses, si ce n’est pas indiqué au début de la visite (trust me, j’ai piqué ma crise à cause d’Aragog), il y a souvent une solution cachée. Parfois ce sera un chemin détourné.

NON! Ce n’est pas la pièce la plus intéressante des studios HP…

Si vous avez faim, il y a un café à mi-chemin, où on peut vous servir de la biérrauberre dans des chopes (qu’il faut acheter par contre) et un cheesecake de la mort qui tue (là aussi croyez moi, sous ses airs divins, il est diaboliquement difficile à finir) !

Je ne sais pas que vous dire d’autre à part de visiter tout de fond en comble et de prévoir une journée entière pour profiter de tous les décors incroyables des studios !!!!☺

Oh ! Surtout n’oubliez pas de faire un tour à la boutique (et accessoirement de fixer un montant)  qui est tout aussi diabolique que le reste !!!! GGHHHH IIIIIIIIIII! Rien que d’y penser je suis en train de défaillir. ☺

Si, comme moi vous avez dévoré les livres avant de voir les films, peut-être trouvez vous l’adaptation cinématographique d’un tel chef-d’oeuvre médiocre mais, ayant fait la comparaison avec Percy Jackson, croyez moi, on peut s’estimer chanceux et se contenter de cela. Les films sont aussi remontés dans mon estime après la visite des studios… En deux mots : ALLEZ-Y !!!!!!

Lumos

La visite en images

Ce diaporama nécessite JavaScript.

au théâtre Hébertot, 12 hommes en colère

Il y a quelques semaines, j’ai pu aller au théâtre Hébertot voir Douze hommes en colère, et c’était super !  

Vous connaissez peut-être le film du même nom réalisé en 1957 par Sidney Lumet et ayant, comme acteur iconique, Henry Fonda (celui qui jouait aussi dans le film Les Raisins de la colère). Vous croyez peut-être que la pièce en est une adaptation mais vous vous trompez 😈 !  En fait c’est l’inverse : le texte a été écrit pour le théâtre par Reginald Rose et a été représenté pour la 1ère fois en 1954.  

Cela raconte »l’histoire » de douze jurés pendant quelques heures dans une pièce close, débattant, argumentant pour savoir si oui ou non un adolescent accusé d’avoir tué son père doit être condamné à mort. Au début de la pièce, un seul homme parmi les douze doute de la culpabilité du jeune homme. Il va reprendre un à un les divers points de l’enquête pour démontrer qu’il ne tiennent pas la route, gagnant peu à peu à sa cause les divers membres du jury.

La distribution est cohérente, une forme de suspens est présente et une certaine forme d’humour aussi. Toutes les répliques sont parfaitement jouées et j’ai trouvé aussi les acteurs attachants, bien qu’ils n’aient pas tous le même caractère.
Je pense que cela critique aussi un problème de notre monde : on juge trop vite et on n’argumente pas assez.

Lélé

12 Hommes en colère
Théâtre Hébertot, 78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris
jusqu’au 26 janvier

 

Mamma mia ! 20 ans déjà…

L’affiche de cette magnifique pièce

Salut les p’tits canards!

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’une comédie musicale que j’ai vue à Londres. Étant une grande fan INCONDITIONNELLE du groupe suédois ABBA (je vous ferai un article sur eux, promis☺), je ne pouvais naturellement pas passer à côté de la comédie musicale reprenant leurs plus grandes chansons ! Ayant déjà vu les films Mamma mia ! et Mamma mia ! here we go again !, il fallait que je vois ce que ça donnait sur les planches ! En plus, cette année, cela faisait 20 ans que ce chef d’œuvre se jouait au Novello Theater à Londres.

Pour vous donner une idée, voila l’histoire :

Sophie, vingt ans, est la fille de Donna et ne connait pas son père. Elle va se marier avec Sky (oui oui, c’est son nom) et invite 3 hommes dont sa mère parlait dans son journal intime à l’époque où elle est tombée enceinte de Sophie (et qui donc pourraient être son père).  Le bouquet, c’est qu’elle ne le dit qu’à ses meilleures amies. C’est bien beau ça, mais ma petite Sophie, quand tu loges les amours de jeunesse de ta mère, ne les loges pas dans l’hôtel de ta mère ! Surprise, Donna les découvre (chante une chanson au passage) et n’est pas super super contenteS’ensuit tout un petit drame en chanson.

Peut-être que mon résumé n’est pas des meilleurs, mais je vous conseille vivement d’aller voir le spectacle : bientôt la pièce sera jouée à Paris !

 Une comédie musicale drôle et haute en couleurs !!!!!!!

XilaRION☺☻

suspens à Cannes !!!

Ah le festival de Cannes !!! Un grand évènement !! Mon père, Arnaud Desplechin, y est avec le film Roubaix, une lumière présenté en sélection officielle hier soir.

Vous avez une idée de ce que ressent un réalisateur pendant la projection de son film? Du stress, pour mon père, qui a dû sortir de la salle ! J’espère qu’il est rassuré ce matin de voir son film sur la une de « Libération »!

Je ne l’ai pas vu moi-même, mais si vous ne savez pas ce que c’est comme film, je peux vous en faire un petit résumé :

C’est l’histoire d’une vieille dame pauvre qui se fait assassiner. la police de Roubaix doit enquêter sur ce meurtre. Deux femmes sont interrogées… (C’est repris d’un fait réel.)

Le palmarès est pour demain, je lui souhaite bonne chance pour la palme !!

A la prochaine !!

Nathan

festival de Cannes et parité

Eh oui ! Au mois de mai, c’est le printemps, mais c’est surtout la saison du festival de Cannes !

Cette année au jury, Elle Fanning, actrice qui a joué dans « Maléfique » et que j’aime beaucoup ! Outre le président de ce jury (un homme), y sont représentés 4 hommes et 4 femmes, ce qui est un grand pas pour l’égalité hommes/femmes et confirme la tendance de ces dernières années. (On remarquera que ça n’a pas toujours été le cas ! Faisons un saut dans le temps : en 1946  lors de la 1ère édition du festival, il y avait dans le jury, 17 hommes et seulement 1 femme !).

Côté sélection par contre, ce n’est pas très égal : les trois quarts des réalisateurs sélectionnés dans la compétition officielle sont des hommes. Il y a donc des progrès à faire !

Canarduck

 

bon plan pour les ados parisiens… le compte kiosque jeunes !!!

C’EST QUOI ???

Avoir un compte « kiosque jeunes » permet d’aller à des expositions gratuitement et des spectacles à prix réduit*, voire gratuitement ! Il suffit de s’inscrire sur le site internet (kiosque jeunes) et de confirmer son inscription à la Canopée (aux Halles).

1ère étape :
S’inscrire sur le site internet.

QUI PEUT S’INSCRIRE ???

Tout le monde qui a 13 ans révolus et moins de 30 ans. Pour les moins de 18 ans, l’accompagnateur bénéficie de la même réduction que le jeune ! L’idée est que les enfants se rendent sur place (à la Canopée) : un adulte leur explique alors les évènements du  moment et ce que c’est exactement. On peut aussi aller directement sur le site internet pour avoir des renseignements. Attention : vous n’avez le droit qu’à une « action » par jour, c’est-à-dire une réservation par jour !

2ème étape :
Se rendre à la Canopée pour confirmer votre inscription.

MON AVIS ???

J’ai ouvert un compte kiosque jeunes il n’y a pas longtemps et je trouve que c’est génial ! J’ai découvert plein de choses que je n’aurais jamais pensé aller voir (c’est une façon de tester des choses qu’on ne verrait pas habituellement). C’est un super moyen d’inciter les jeunes à se rendre dans des lieux culturels et à s’amuser à prix très réduits ! Je suis déjà allée voir une dizaine de spectacles/expos qui m’ont plu autant les uns que les autres. Et puis, si vous n’utilisez votre compte que très rarement, ce n’est pas grave c’est gratuit et sans contrainte !

Je vous incite donc à vous rendre sur le site pour plus d’informations….

Canarduck

*Cela dépend bien évidemment du spectacle (les expos sont tout le temps gratuites).Exemple : 70 euros passera à 20 euros, 20 euros à 8 euros, 10euros à 4 euros…