Trump et le climat : le grand amour

Greta Thunberg et Donald Trump, lors du sommet de l’ONU sur le climat en septembre. Photo REUTERS / Andrew Hofstetter

Y a des choses qui changent : le danger du réchauffement climatique est plus grand mais la prise de conscience est plus forte. D’ailleurs on s’en rend compte quand on voit qu’avant on ne parlait que de « pollution » et que le problème pouvait sembler local. Mais maintenant, on se rend compte qu’il est… MONDIAL !!!!
Les marches pour le climat sont un espoir, Greta en est la star.

Et y a les choses qui ne changent pas : Trump reste fidèle à sa crétinerie.  Est-ce que vous saviez que, seul parmi 195 pays, il a annoncé, le 4 novembre, quitter « l’horrible » accord de Paris sur le climat ? Et qu’au lieu de ça, il choisit le « charbon propre »?
Après la Chine, les Etats-Unis sont quand même les 2è plus gros pollueurs, ils contribuent à hauteur de 14% aux émissions de CO2 dans le monde.

La devise de Trump ne serait elle pas « Fuck the world » ?

Nathan au quotidien

la marche du siècle

C’était la semaine de la presse et des médias dans l’école et  tout le monde Au Menu du Canard a choisi un journal parmi ceux que le CDI avait mis à notre disposition, pour vous en parler et vous faire part des réflexions qu’ils nous inspiraient.


Samedi 16 mars, comme vous l’avez peut-être remarqué, environ 50 000 personnes ont participé à la marche pour le climat. Et on y était ! Entre les pancartes et les slogans, beaucoup de gens se soucient de l’avenir de notre planète.. qui se réchauffe à vue d’œil !

Canarduck est allée devant l’Opéra à 14 heures et Lélé à 15h30, puis on a remonté les grands boulevards. On a vu des pancartes amusantes comme « On n’est pas non plus obligés de manger que du tofu »,  » Si la mer monte, ça veut dire que les Bretons viendront habiter à Paris. Vous aimeriez que ça se passe comme ça ? « , « Ta planète tu la préfères bleue ou saignante ? », « La planète c’est comme la bière, chaude elle n’est plus bonne ! ». ou encore  » J’étais plus préoccupée par mes fins de mois que par la fin du monde ». Avec comme chanson fétiche « Et 1 et 2 et 3 degrés, c’est un crime contre l’humanité ! ».

Photo : Eric Coquelin.

On peut dire que cette manifestation était joyeuse, conviviale et sans violence. Cela nous a beaucoup touchés de voir que tant de gens se sentent concernés par cette cause qui nous est chère. Nous vous incitons vivement à venir manifester !

Témoignages :

Canarduck : Mon père est musicien et un de ses amis a proposé de créer un groupe (une mini fanfare); nous avons donc pris des percussions, une caisse claire etc…C’était vraiment sympa, les gens dansaient et chantaient. C’était super !

Lélé : J’ai proposé à ma mère d’aller à la Marche du Siècle samedi , elle était d’accord , nous y sommes allés ensemble.

Canarduck, Lélé

une grève pour la planète

 » Vous dites que vous aimez vos enfants plus que tout, pourtant vous leur volez leur futur devant leurs yeux . « 

Voilà ce que dit Greta Thunberg, une adolescente suédoise de 15 ans. Cette militante appelle à la grève internationale des écoliers ce vendredi 21 Décembre 2018 pour protester contre l’inaction des gouvernements face au réchauffement climatique. Elle-même a « séché » les cours pendant trois semaines en septembre, en s’installant sur les marches du parlement suédois où elle retourne depuis tous les vendredis. A ses yeux, les chefs d’état ne font que parler sans agir concrètement. Le 12 décembre, elle a prononcé un discours à la COP24 au ton calme mais aux mots vrais et secs, qui font froid dans le dos. Ses phrases cinglantes donnent à réfléchir aux politiques et ont trouvé un large écho auprès de tous les défenseurs de notre planète. Son discours a été largement repris sur les réseaux sociaux.

Voici quelques phrases qui pourraient faire changer les dirigeants :

«En 2078, je célébrerai mon 75e anniversaire, et si j’ai des enfants, ils fêteront peut-être ce jour avec moi. Peut-être qu’ils me parleront de vous, qu’ils me demanderont pourquoi vous n’avez rien fait quand il était encore possible d’agir».

Nous pensons qu’il faut faire passer son message.

Fizz, Plume, Comss
Source : Madame Figaro

adidas de la mer

Si vous aimez les chaussures, en particulier les Adidas, et l’environnement, vous allez adorer cet article !

Vous pouvez vous dire  qu’à chaque minute qui passe, l’équivalent d’un camion d’ordures est déversé dans l’océan. De nouvelles Adidas ont été créées. Faites de plastiques marins recyclés, ces baskets sont peut-être l’avenir … Adidas a déclaré :  « Nous fabriquerons un million de paires de chaussures avec le plastique fourni par Parley Ocean en 2017. Notre ambition à long terme est d’éliminer le plastique ‘vierge’ de notre chaîne de production. »

Qu’une entreprise comme Adidas se mette à faire  ça, c’est remarquable, pas seulement parce que ça entraîne une prise de conscience collective, mais aussi pour l’exemple que ça renvoie au fashion victims. Pour en savoir plus sur ce projet, jetez un œil au clip produit par Adidas.

Vendues en édition limitée à 7 000 exemplaires dans un premier temps, ces baskets sont maintenant disponibles en plus grande quantité. Les fabricants ont  également sorti des nouveaux maillots pour les équipes du Bayern Munich et du Real Madrid, en plastique recyclé par la même ONG.

Moi je pense que je les achèterais si elles ne coûtaient pas 200 euros !

ROMANE

 

des centrales nucléaires pas très sûres

Greenpeace est une association créée pour protéger l’environnement. Le 12 octobre dernier, certains de ses membres se sont introduits sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom en Moselle et y ont déclenché des feux d’artifices. Cette action avait pour but de sensibiliser la population face à l’insécurité des centrales en France. Si jamais elles étaient attaquées (par des terroristes par exemple) et explosaient, cela aurait des conséquences désastreuses. Pourquoi ? Car la radioactivité, outre qu’elle peut prendre des siècles à disparaître, se disperse au gré des vents. Donc, si un nuage de radioactivité atteint une zone peuplée, il faudra l’évacuer d’urgence. On peut redouter que cela puisse un jour arriver, vu le nombre d’attentats qui s’est produit jusqu’à présent. EDF a promis 700 millions d’euros supplémentaires pour « bunkeriser » les centrales. Il y a urgence !

Le spécialiste du nucléaire [chez le Canard] : Olivier

Si vous ne comprenez pas le fonctionnement d’une centrale nucléaire je vous renvoie à mon ancien article sur le nucléaire.

la biodiversité dans le monde

Au Maroc, il y avait des lions. Mais, aujourd’hui, ils ont disparu suite à de nombreux safaris de chasse et trop de touristes. Les seuls félins qui restent sont les pumas ou les jaguars.

Mais en regardant une cartographie faite par Catia Mendonça, une journaliste portugaise dans Courrier International, moi qui croyais que les espèces les plus menacées dans le monde entier étaient des mammifères, et bien non, ce sont les plantes et les poissons qui sont les plus en voie de disparition.

Au Maroc, il y a 205 espèces qui sont menacées. Sur la totalité de l’Afrique du Nord on passe à 700 espèces menacées et sur les 700, il y a 248 espèces de poissons concernées.

Amine 😦

Résultat de recherche d'images pour "COURRIER INTERNATIONAL SIGNAUX BIODIVERSITE"

SOURCE / Courrier international – jeudi 16 mars 2017

déforestation, industrialisation, pollution

En septembre, plusieurs milliers de manifestants protestaient contre le projet de pipeline qui doit traverser le Dokota du Nord.

En septembre 2016, plusieurs milliers de manifestants protestaient contre le projet de pipeline qui doit traverser le Dokota du Nord.

Il semblerait que le combat sans relâche des Sioux contre le pipeline qui traversera leur région prenne fin. Il semblerait que tous ceux qui ont lutté avec eux ne puissent plus rien faire. Il semblerait que l’écologie n’ait plus beaucoup d’importance pour toutes les personnes ayant le plus de pouvoir dans ce monde. Et enfin, il semblerait que bon nombre de gens ne s’intéressent pas à l’avenir de la planète. Car, entre la route que l’on va construire en Amazonie et la déforestation, les déchets plastiques en mer, l’utilisation de pesticides, le saccage des paysages, j’ai bien peur qu’il ne reste pas une lueur d’espoir pour ce qui ressemblerait à un environnement naturel !

Pipeline (très moche) de Mumbay et bientot ce à quoi ressemblera bientot la terre des Sioux

Pipeline (très moche) de Mumbay en Inde et bientot, ce à quoi ressemblera la terre des Sioux !

Car enfin, ce pipeline qui risque, en cas de fuite, de polluer leurs rivières, n’a rien à faire là, au milieu de la terre sacrée de Sioux. Un projet idiot de grandes compagnies pétrolières américaines qui se sont certainement dit que la Terre n’était pas assez polluée comme ça. Et bien voila, les indiens ont perdu et les travaux vont reprendre pour construire un énorme tuyau hideux qui transportera du pétrole. Et en plus sur une terre habitée et protégée de ses habitants. Pourquoi a-t-il fallu que Donald Trump arrive à la direction des Etats-Unis ? Barack Obama aurait été à deux doigts de changer le tracé de sa construction mais non, il a fallu que cet affreux homme d’affaires raciste, sexiste, xénophobe et j’en passe, arrive au pouvoir. Et maintenant il défend cet horrible projet. On s’en passerait bien, de ce machin immonde qui transporte un produit de destruction de l’environnement. Alors que certaines familles responsables, et des écologistes engagés créent des maisons à énergies positives et respectueuses de l’environnement, il y a encore ceux qui défendent les intérêts du pétrole et ne croient pas au réchauffement climatique !

Anna Gottesman

la pollution par le net

Savez-vous que le fait d’envoyer un mail ou d’aller sur internet produisait beaucoup de pollution ? En effet, l’énergie utilisée pour nos recherches ou nos échanges émet énormément de CO2.

schéma publié par Le Parisien du 10 janvier 2017

schéma publié par Le Parisien du 10 janvier 2017

Je vais vous expliquer pourquoi ce geste que l’on fait quotidiennement n’est pas sans conséquence sur l’environnement.

En stockant vos données sur ICloud, ces données ne vont pas « dans les airs » mais iront d’abord vers le serveur du quartier puis vers le data center régional et enfin vers le data center (gigantesque) de votre hébergeur. Mais qu’est ce qu’un data center ? Et bien ce sont d’énormes hangars accueillant les serveurs. Le problème c’est qu’ils fonctionnent en continu, ce qui consomme énormément d’électricité, électricité souvent issue de sources d’énergie polluantes (charbon et gaz), et qu’en plus ils chauffent, il faut donc les réfrigérer.

Et ça n’arrête pas d’augmenter. En 2013, on estimait à 2300 le nombre de data centers dans le monde. 8 mille milliard de données ont été stockées. Greenpeace estime qu’en 2020, le trafic internet mondial devrait avoir triplé ! Pour réduire notre pollution il faudrait  stocker nos photos, nos dossiers… etc. sur un disque dur  plutôt que sur ICloud, nous débarrasser de nos vieux mails, vider régulièrement notre corbeille…

Voila ! maintenant vous savez pourquoi notre usage d’internet pollue. J’espère que cet article aua été instructif.

Thaïs

les centrales nucléaires

production-electrique

Peu de gens connaissent le système de fonctionnement des centrales nucléaires donc, aujourd’hui, nous allons braquer les projecteurs sur ces centrales qui assurent la majeure partie de notre consommation électrique en France. Préparez-vous ça risque de vous surchauffer la tête (comme les centrales) !

schema-centrale-nucleaire-1Dans le circuit primaire, les atomes sont « fissionnés » (cassés, fracturés) dans la cuve du réacteur, cela génère un grand dégagement de chaleur (le pressuriseur refroidit la chaleur si jamais elle est trop élevée). La couleur bleu du schéma (au dessus) est en fait de l’eau que la fracturation de l’atome chauffera et transformera en vapeur. Une (ou plusieurs) turbine(s) tournera grâce à cette vapeur ce qui produira de l’électricité grâce à l’alternateur. La vapeur retombera dans le condensateur qui la retransformera en eau en la refroidissant. Le froid repassera dans le circuit de refroidissement et se retransformera en vapeur d’eau . Tout ça c’était juste le fonctionnement d’ une centrale.

***

Faisons le pour et le contre de la chose :

Pour : en France, nous produisons beaucoup d’électricité grâce à nos nombreuses centrales nucléaires, pour les utilisateurs c’est une électricité pas très chère, et on a même de quoi en vendre aux pays étrangers ce qui produit des recettes pour le pays. En plus, le nucléaire génère beaucoup d’emplois et fermer une centrale c’est risquer de mettre des gens au chômage.

nuagenucleairejapon

Déplacement du nuage radioactif après l’explosion de la centrale de Fukushima, au bout de 3 jours (en rouge), 6 jours (en orange), 10 jours (en jaune)

Contre :  Lorsque l’atome est brisé, ça crée des déchets nucléaires. Pour l’instant, on les conditionne sous terre parce qu’on ne sait pas comment les recycler, mais problème, la radioactivité persiste très longtemps avant de disparaître. On lègue donc nos poubelles aux générations futures. D’autres se posent des problèmes de sécurité, d’autant plus que nos centrales ne sont pas toutes jeunes. Si une centrale explose (souvenez-vous de Fukushima) ça va provoquer des explosions ENORMES qui laissent  derrière elles un grand nuage de gaz toxiques donc il faut prévoir des plans d’urgence.

***

Il serait temps de sérieusement réfléchir à mettre en place d’autres solutions pour  produire de l’électricité en développant par exemple les énergies renouvelables comme l’énergie éolienne (avec la force du vent) ou les panneaux photovoltaïques (avec la lumière du soleil)… Les écologistes veulent faire fermer les centrales nucléaires, ce sera intéressant de suivre la campagne présidentielle pour savoir ce que proposent les autres candidats.

Olivier

écologie : au travail

Parlons un peu de l’écologie dont nous ne parlons pas assez.

ocean-pollueL’écologie, c’est le fait de protéger la nature. Les hommes détruisent la nature et, à cause du réchauffement climatique, les glaces fondent (et les ours polaires meurent), le niveau des océans monte, donc les terres habitables sont inondées par la montée des eaux, qui, elles-mêmes, sont tellement polluées que les poissons meurent.

Solutions que nous pourrions mettre en place sans trop nous casser la tête !
Se déplacer plus en transports en commun, à pied et à vélo. Économiser l’énergie et utiliser plus de panneaux solaires, d’éoliennes et de moulins à eau.
Arrêter les pesticides non bio.
Ne plus utiliser l’huile de palme (les orangs-outangs meurent à cause de ça.*)

Loulou & Kelkun 😦

* dans la forêt amazonienne, plein d’arbres sont coupés pour cultiver des palmiers à huile nous trouvons que c’est scandaleux.