déforestation, industrialisation, pollution

En septembre, plusieurs milliers de manifestants protestaient contre le projet de pipeline qui doit traverser le Dokota du Nord.

En septembre 2016, plusieurs milliers de manifestants protestaient contre le projet de pipeline qui doit traverser le Dokota du Nord.

Il semblerait que le combat sans relâche des Sioux contre le pipeline qui traversera leur région prenne fin. Il semblerait que tous ceux qui ont lutté avec eux ne puissent plus rien faire. Il semblerait que l’écologie n’ait plus beaucoup d’importance pour toutes les personnes ayant le plus de pouvoir dans ce monde. Et enfin, il semblerait que bon nombre de gens ne s’intéressent pas à l’avenir de la planète. Car, entre la route que l’on va construire en Amazonie et la déforestation, les déchets plastiques en mer, l’utilisation de pesticides, le saccage des paysages, j’ai bien peur qu’il ne reste pas une lueur d’espoir pour ce qui ressemblerait à un environnement naturel !

Pipeline (très moche) de Mumbay et bientot ce à quoi ressemblera bientot la terre des Sioux

Pipeline (très moche) de Mumbay en Inde et bientot, ce à quoi ressemblera la terre des Sioux !

Car enfin, ce pipeline qui risque en cas de fuite de polluer leurs rivières, n’a rien à faire là, au milieu de la terre sacrée de Sioux. Un projet idiot de grandes compagnies pétrolières américaines qui se sont certainement dit que la Terre n’était pas assez polluée comme ça. Et bien voila, les indiens ont perdu et les travaux vont reprendre pour construire un énorme tuyau hideux qui transportera du pétrole. Et en plus sur une terre habitée et protégée de ses habitants. Pourquoi a-t-il fallu que Donald Trump arrive à la direction des Etats-Unis ? Barack Obama aurait été à deux doigts de changer le tracé de sa construction mais non, il a fallu que cet affreux homme d’affaires raciste, sexiste, xénophobe et j’en passe, arrive au pouvoir. Et maintenant il défend cet horrible projet. On s’en passerait bien, de ce machin immonde qui transporte un produit de destruction de l’environnement. Alors que certaines familles responsables, et des écologistes engagés créent des maisons à énergies positives et respectueuses de l’environnement, il y a encore ceux qui défendent les intérêts du pétrole et ne croient pas au réchauffement climatique !

Anna Gottesman

la pollution par le net

Savez-vous que le fait d’envoyer un mail ou d’aller sur internet produisait beaucoup de pollution ? En effet, l’énergie utilisée pour nos recherches ou nos échanges émet énormément de CO2.

schéma publié par Le Parisien du 10 janvier 2017

schéma publié par Le Parisien du 10 janvier 2017

Je vais vous expliquer pourquoi ce geste que l’on fait quotidiennement n’est pas sans conséquence sur l’environnement.

En stockant vos données sur ICloud, ces données ne vont pas « dans les airs » mais iront d’abord vers le serveur du quartier puis vers le data center régional et enfin vers le data center (gigantesque) de votre hébergeur. Mais qu’est ce qu’un data center ? Et bien ce sont d’énormes hangars accueillant les serveurs. Le problème c’est qu’ils fonctionnent en continu, ce qui consomme énormément d’électricité, électricité souvent issue de sources d’énergie polluantes (charbon et gaz), et qu’en plus ils chauffent, il faut donc les réfrigérer.

Et ça n’arrête pas d’augmenter. En 2013, on estimait à 2300 le nombre de data centers dans le monde. 8 mille milliard de données ont été stockées. Greenpeace estime qu’en 2020, le trafic internet mondial devrait avoir triplé ! Pour réduire notre pollution il faudrait  stocker nos photos, nos dossiers… etc. sur un disque dur  plutôt que sur ICloud, nous débarrasser de nos vieux mails, vider régulièrement notre corbeille…

Voila ! maintenant vous savez pourquoi notre usage d’internet pollue. J’espère que cet article aua été instructif.

Thaïs

les centrales nucléaires

production-electrique

Peu de gens connaissent le système de fonctionnement des centrales nucléaires donc, aujourd’hui, nous allons braquer les projecteurs sur ces centrales qui assurent la majeure partie de notre consommation électrique en France. Préparez-vous ça risque de vous surchauffer la tête (comme les centrales) !

schema-centrale-nucleaire-1Dans le circuit primaire, les atomes sont « fissionnés » (cassés, fracturés) dans la cuve du réacteur, cela génère un grand dégagement de chaleur (le pressuriseur refroidit la chaleur si jamais elle est trop élevée). La couleur bleu du schéma (au dessus) est en fait de l’eau que la fracturation de l’atome chauffera et transformera en vapeur. Une (ou plusieurs) turbine(s) tournera grâce à cette vapeur ce qui produira de l’électricité grâce à l’alternateur. La vapeur retombera dans le condensateur qui la retransformera en eau en la refroidissant. Le froid repassera dans le circuit de refroidissement et se retransformera en vapeur d’eau . Tout ça c’était juste le fonctionnement d’ une centrale.

***

Faisons le pour et le contre de la chose :

Pour : en France, nous produisons beaucoup d’électricité grâce à nos nombreuses centrales nucléaires, pour les utilisateurs c’est une électricité pas très chère, et on a même de quoi en vendre aux pays étrangers ce qui produit des recettes pour le pays. En plus, le nucléaire génère beaucoup d’emplois et fermer une centrale c’est risquer de mettre des gens au chômage.

nuagenucleairejapon

Déplacement du nuage radioactif après l’explosion de la centrale de Fukushima, au bout de 3 jours (en rouge), 6 jours (en orange), 10 jours (en jaune)

Contre :  Lorsque l’atome est brisé, ça crée des déchets nucléaires. Pour l’instant, on les conditionne sous terre parce qu’on ne sait pas comment les recycler, mais problème, la radioactivité persiste très longtemps avant de disparaître. On lègue donc nos poubelles aux générations futures. D’autres se posent des problèmes de sécurité, d’autant plus que nos centrales ne sont pas toutes jeunes. Si une centrale explose (souvenez-vous de Fukushima) ça va provoquer des explosions ENORMES qui laissent  derrière elles un grand nuage de gaz toxiques donc il faut prévoir des plans d’urgence.

***

Il serait temps de sérieusement réfléchir à mettre en place d’autres solutions pour  produire de l’électricité en développant par exemple les énergies renouvelables comme l’énergie éolienne (avec la force du vent) ou les panneaux photovoltaïques (avec la lumière du soleil)… Les écologistes veulent faire fermer les centrales nucléaires, ce sera intéressant de suivre la campagne présidentielle pour savoir ce que proposent les autres candidats.

Olivier

écologie : au travail

Parlons un peu de l’écologie dont nous ne parlons pas assez.

ocean-pollueL’écologie, c’est le fait de protéger la nature. Les hommes détruisent la nature et, à cause du réchauffement climatique, les glaces fondent (et les ours polaires meurent), le niveau des océans monte, donc les terres habitables sont inondées par la montée des eaux, qui, elles-mêmes, sont tellement polluées que les poissons meurent.

Solutions que nous pourrions mettre en place sans trop nous casser la tête !
Se déplacer plus en transports en commun, à pied et à vélo. Économiser l’énergie et utiliser plus de panneaux solaires, d’éoliennes et de moulins à eau.
Arrêter les pesticides non bio.
Ne plus utiliser l’huile de palme (les orangs-outangs meurent à cause de ça.*)

Loulou & Kelkun 😦

* dans la forêt amazonienne, plein d’arbres sont coupés pour cultiver des palmiers à huile nous trouvons que c’est scandaleux.

pour l’écologie dites… OUI !!!!

© Maxppp

© Maxppp

« Au voleur! Au voleur! A l’assassin, au meurtrier ! Justice, juste ciel, je suis perdu, je suis assassiné… On m’a coupé la gorge, on m’a volé mon air ! Qui peut-ce être? qu’est-il devenu? où est-il, où se cache-t-il ? Que ferai-je pour retrouver l’équilibre planétaire? Où courir, où ne pas courir ?  ARRETE, reviens coquin, rends-moi l’air pur et sain, arrête ! tu veux me tuer ? Arrête donc de polluer, ou meurt toi aussi dans ce gaz mauvais car tu participes à le produire ! Tu es fier de toi ? être simple et sans vergogne ! Rends-nous notre santé si précieuse et fragile… »

Voici un monologue d’une pièce de Molière que j’ai transformé ; il s’agit du célèbre monologue d’Harpagon dans l’Avare. Car l’écologie est un sujet que tout le monde connaît ou pense connaître et pourtant, ce sujet n’est pas le principal dans nos discussions.  Voila pourquoi, je vais vous proposer des actions écologiques :

– Avoir des ampoules non chauffantes.
– Allumer la lumière uniquement lorsque l’on en a besoin.
– Prendre une douche plutôt qu’un bain.

MAIS AUSSI…

– Faire des objets avec des matériaux de récupération
– Ne pas (ou moins ) utiliser la voiture dans Paris ou dans les villes qui mettent à disposition des habitants d’autres moyens de transports comme le métro, le tramway, le bus, les taxis…etc…
– Utiliser du papier recyclable OU mieux réutiliser du papier.

S’il-vous-plaît, ne consommez pas inutilement : lorsque vous jetez quelque chose, demandez-vous d’abord si vous pouvez en faire autre chose :

– Un pot en verre peut devenir… UN VERRE ou une verrine.
– Un vieux rouleaux de papier toilette peut devenir… UN PORTE BRACELETS (ou autre chose, bien entendu).
– Du tissu (coton, laine, cachemire, lin…etc…) peut devenir… UN CHIFFON.

L’écologie n’est pas seulement un devoir, c’est un jeu ; un jeu auquel nous nous devons tous de jouer car il en va de notre  avenir, de notre avenir à tous.
Joue, Jouez (vous me remercierez un jour… ou pas ): )

Nagathetheblues

climat, enfin une solution !

bonne nouvelleComme vous le savez sans doute, le méthane issu des pets ou des bouses des vaches, aide en partie au réchauffement climatique (fragilisation de la couche d’ozone) mais… BONNE NOUVELLE !!! D’après un article du Los Angeles Times repris la semaine dernière dans Courrier International, une entreprise américaine a découvert comment recycler cette pollution. On vous explique tout :

vaches petsIl n’y a pas longtemps, dans un laboratoire de recherche à Costa Mesa en Californie, un scientifique a trouvé la solution pour transformer le méthane en plastique ! Le directeur du labo affirme même que cela coûterait moins cher à produire que du plastique traditionnel. Donc, en gros (très caricaturé), bientôt nos stylos pourraient être faits en pets de vache ! Rien que de l’écrire on est mortes de rire, mais ça se révèlerait être une solution génialissime pour le climat et aussi pour l’économie.

Après les stylos en bouteilles recyclées, les stylos en pets de vaches recyclés (imaginez l’odeur ;D ) !!!

Gaby et DJpingouin

la COP21 et les réfugiés climatiques

La COP21 est la 21e conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Son but est de trouver un accord international sur le climat pour stabiliser la température de la planète. Elle se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015 en France à Paris. Des représentants de 195 pays seront présents.

Le réchauffement climatique fait fondre l’Arctique et fait ainsi monter le niveau de la mer. Les côtes des pays sont donc inondées et les gens y habitant doivent se trouver un nouveau logement : ce sont les « déplacés » climatiques. Le réchauffement augmente aussi les chances d’autres catastrophes naturelles, comme les cyclones et les typhons.

Aoôut 2015. Le cyclone tropical Komen s'est ajouté aux pluies de mousson, provoquant une brusque montée des eaux dans le Golfe du Bengale. Il a touché la Birmanie, l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh, l'un des pays les plus menacés au monde par le changement climatique. Ci-dessus, photo prise le 4 août dans le Nord-Est de l'Inde. Photo Rupak de Chowdhuri - Reuters

Août 2015. Le cyclone tropical Komen s’est ajouté aux pluies de mousson, provoquant une brusque montée des eaux dans le Golfe du Bengale. Il a touché la Birmanie, l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh, l’un des pays les plus menacés au monde par le changement climatique. Ci-dessus, photo prise le 4 août dans le Nord-Est de l’Inde. Photo Rupak de Chowdhuri – Reuters

En 2013, 22 millions de personnes ont dû abandonner leurs logements à cause de diverses catastrophes naturelles. Si personne n’agit, ça ne peut qu’empirer. Le Bangladesh par exemple pourrait perdre 20% de son territoire d’ici 2050 à cause de la montée des eaux.

Pour le moment, les pays ne reconnaissent pas à ces personnes le statut de réfugiés donc, ne se sentent pas obligés de les accueillir. Ainsi, la plupart de ceux qui se sont exilés se retrouvent « sans papiers » ou, au pire, sont renvoyés dans leur pays d’origine. Pourtant, des pays commencent à accueillir ces personnes. Par exemple, la Nouvelle-Zélande, qui en août 2014, a offert un statut de « réfugié climatique » à une famille originaire de l’archipel polynésien des Tuvalu ayant fui son pays en 2007 à cause de la menace de la montée des eaux.

Certaines associations (WWF, Greenpeace…) s’inquiètent de la situation de ces personnes et pensent qu’il faut absolument prévoir à l’avance comment accueillir ou au moins aider ces réfugiés.

LA COP21 RÉAGIRA-T-ELLE A TOUS CES PROBLÈMES ?

Un canard mystère