un home cinéma en papier

Chers lecteurs bien aimés, vous avez dû vous inquiéter de mon absence et vous languir de moi (non, je ne suis pas narcissique). La semaine dernière, j’étais en reportage au CDI du collège pour un club de lecture organisé par la Ville de Paris, sur le thème des « romans adaptés au cinéma » (ou qui vont l’être). Un grand nombre d’ouvrages étaient exposés parmi lesquels Wonder, Le Labyrinthe, Hunger Games, La Face cachée de Margot, A tous les garçons que j’ai aimés...

Les deux bibliothécaires présentes nous ont présenté la plupart d’entre eux en nous les résumant et en nous en lisant des extraits. Nous avons pu en emprunter et, à la prochaine séance, en juin, nous en reparlerons. Tout ça pour quoi ? Peut-être déjà pour dire à ceux qui ne le savent pas, qu’un film peut cacher un livre… qui mérite d’être lu.

Mais selon moi, de toute manière, une « adaptation » ne remplacera jamais l’oeuvre originale. Lire c’est avoir plus de détails, pouvoir être intrigué en tournant chaque page, c’est se faire son propre cinéma dans sa tête !

L’étranger

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s