séparées, divorcées, elles le payent

C’était la semaine de la presse et des médias dans l’école et  tout le monde Au Menu du Canard a choisi un journal parmi ceux que le CDI avait mis à notre disposition, pour vous en parler et vous faire part des réflexions qu’ils nous inspiraient.


PENSIONS IMPAYEES, L’AUTRE VIOLENCE FAITE AUX FEMMES.

Tel est le titre du journal « Libération » du mercredi 6 mars. Percutant. Cette une m’a tout de suite interpellée à cause du mot « violence », qui est, c’est le cas de le dire, un mot violent. Il faut savoir que 40% des pensions alimentaires* seraient impayées. Etant féministe, j’ai immédiatement parcouru l’article, qui comporte plusieurs témoignages.

Je trouve ça intéressant car un témoignage, c’est la parole de quelqu’un qui n’est pas un rédacteur du journal, qui relate son avis, et qui a vécu le fait dont il/elle parle. Cet article transcrit des cas réels et, de ce fait, touchants, dans le sens triste du terme. Ces phrases dites par ces femmes désemparées m’attristent et me choquent.  Je vous invite à lire ce qui suit.

Plume

* La « pension alimentaire » est ce que doit verser tous les mois le conjoint séparé ou divorcé au parent qui a la charge des enfants. Or en France, pour 85% des familles « monoparentales », ce sont des femmes seules qui élèvent leurs enfants.



 


 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s