on a suivi le grand débat

Le grand débat a été proposé par Emmanuel Macron à la suite des grandes manifestations des gilets jaunes d’avant Noël.  Du 15 janvier au 15 mars c’est donc l’ensemble des citoyens qui est appelé à faire part des problèmes de la population et à proposer des solutions. Tout le monde peut participer, par internet, en remplissant des « cahiers de doléances » dans les mairies, ou à travers des réunions proposées soit toujours dans les mairies, soit par des citoyens.

Le 19 février, nous sommes donc allés à la mairie du 3ème pour assister à une de ces réunions. Environ 20 personnes étaient présentes dans la salle (ce qui est peu, mais peut-être qu’un certain nombre de gens qui avaient prévu de participer ont préféré se rendre au rassemblement contre l’antisémitisme à République).

Les gens se sont ensuite répartis sur 3 tables. Chaque groupe travaillait sur une question proposée dans le cadre du grand débat : la fiscalité, la démocratie et la citoyenneté, la transition écologique. La question de « l’organisation de l’état » n’a pas été traitée faute de combattants☺☻.

Nous, petits journalistes, nous sommes allés à la table de la transition écologique pour suivre les échanges (parce que ce n’était pas aussi intéressant pour nous aux autres tables). Après avoir essayé de suivre les conversations (pas facile !), on en a retenu 3 bonnes idées :

– La « théorie du donut » : prenez un donut, le centre du donut c’est la limite en dessous de laquelle le bien être des gens n’est plus assuré, le bord extérieur du donut c’est la limite au-delà de laquelle notre environnement est mis en danger. Notre économie doit maintenant chercher à se développer en tenant compte de ces 2 paramètres. (cf illustration de droite)

– Il faudrait taxer ce qui pollue et détaxer ce qui ne pollue pas

– Il faudrait aussi baisser le prix du BIO et augmenter le prix du pas BIO

À la fin, chaque table a rendu compte aux autres de l’état de ses réfléxions. On s’est aperçu que le public (majoritairement âgé et masculin) devait être plutôt riche ou aisé et assez éloigné des revendications des gilets jaunes : on n’a pas entendu parler de rétablir l’impôt sur les grandes fortunes ou de revalorisation du SMIC (1 520€par mois environ) !

Igor et XilaRION


Et maintenant, le reportage audio !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s