la réunion Jets d’Encre #2

Samedi 15 décembre dernier, j’ai participé à la 2ème réunion Rézo organisée par l’association Jets d’Encre qui réunit les journalistes jeunes. Cette fois, elle portait sur la déontologie.

Pour commencer et « briser la glace » entre nous, Célia (l’animatrice) a organisé un jeu : le BINGO!!!

Pour ceux qui ne connaissent pas, ce jeu consiste à poser des questions aux camarades, puis à cocher des réponses sur une feuille (en tout cas, ça s’est passé comme ça). Puis le premier qui a rempli une ligne en diagonale, en verticale ou en horizontale crie BINGO et donne les réponses à haute voix. Ce jeu est fait pour apprendre à mieux se connaître.

Mais sinon, c’est quoi la déontologie du journaliste ?

La déontologie c’est ce qu’on a le droit d’écrire ou de ne pas écrire dans un article. Paul, membre de Jets d’Encre, nous a posé la question et on a tous proposé des réponses :

Paul, journaliste jeune et membre de l’association Jets d’Encre

À la fin de notre échange, Paul nous a finalement expliqué que dans un article, on a le droit d’absolument tout dire, tant qu’on ne fait pas de DÉLIT DE PRESSE. Donc ce qui est vraiment interdit c’est :
– l’injure/diffamation
– le trouble à l’ordre public
– l’atteinte à la vie privée
– le prosélytisme (politique, religieux ou commercial) : c’est à dire inciter les gens à faire des choses

Mais j’ai une question à vous poser : c’est quoi la Charte des journalistes (à laquelle nous adhérons) ? Eh bien, en réalité, c’est un truc tout simple : c’est la déontologie (je vous ai déjà expliqué ce que c’est) sur papier ! Eh oui ! En clair, Paul nous a fait un discours de 45 minutes, puis on a fait un quiz, on s’est bien amusés, et mon équipe a gagné !

Quiz en groupe : question pour un journaliste jeune (JJ) !

Durant l’après-midi on a également pu faire un jeu intéressant : on nous a distribué deux articles (une caricature et un article écrit) qui ont été censurés. On a dû les regarder en long et en large pour savoir pourquoi et si c’était vraiment justifié. Au final, la caricature n’était pas à censurer, mais l’article oui car il incitait ses lecteurs à faire pousser leur propre drogue à la maison : trouble à l’ordre public !

Lucille, une autre membre de Jets d’Encre en a profité pour nous rappeler que dans leur association, il existait « SOS CENSURE« , un mail que l’on peut contacter en cas de problème de ce genre : censure@jetsdencre.asso.fr

CJ

(PS : la prochaine réunion, c’est le 19 janvier !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s