l’Aquarius : un match de ping-pong

Depuis le week-end dernier,  le navire l’Aquarius est victime d’un match de ping-pong entre l’Italie et Malte qui refusent de laisser accoster le bateau rempli de migrants et affrété par Médecins sans Frontières. A bord, il y a 629 passagers dont 134 enfants et 7 femmes enceintes (chiffres donnés par le journal Libération).

Pourquoi un tel rejet ? L’Italie a déjà vu arriver plus de 700 000 migrants sur ses côtes depuis 2013. Et en plus, le gouvernement italien vient de changer,  il est maintenant  rempli de partisans de l’extrême droite de la Ligue du Nord qui ont tout de suite annoncé leur intention de boucler leurs frontières. Certains de leurs hommes politiques parlent même de « nettoyage massif » des clandestins « quartier par quartier ». Par contre, Malte qui a été jusqu’à présent épargnée par les arrivées massives de réfugiés, et qui n’a pas non plus voulu accueillir les passagers de l’Aquarius, a gentiment proposé de les « ravitailler » (!!!). Pendant ce temps, les autres pays européens (dont la France) se sont faits toutoutout petits.

Mais cette histoire a malgré tout une fin heureuse, car Madrid (qui vient aussi de changer de gouvernement, mais cette fois-ci dans le bon sens) a décidé de laisser accoster le bateau. Nous, nous décernons la Coupe du Monde de la Solidarité à l’Espagne. Bravo !

Amine

 

Une réflexion sur “l’Aquarius : un match de ping-pong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s