des pokemons à tout prix

Pendant ces vacances de printemps, nous vous proposons quelques articles publiés par les journalistes du Canard dans LA BATTLE 2017 et que vous auriez pu louper.


Photo Sameer-al-Doumy – AFP / Un homme joue à Pokémon go à Douma, ville controlée par les rebelles à Damas 23 juillet 2016

8 mois environ après l’apparition de Pokémon go, un jeu ayant fait le tour du net, il faut que ça sorte : ce jeu est dangereux. Car, en effet certains joueurs risquent leurs vies pour attraper ses petites créatures.

Ces mains, au premier plan, doivent certainement appartenir à un joueur addictif et audacieux qui aurait, guidé par son téléphone, traversé des territoires et des territoires, jusqu’à la Syrie ou l’Irak peut-être. Il serait alors arrivé dans un bâtiment en ruines récemment bombardé et aurait, à son grand bonheur enfin trouvé l’objet de sa quête : un Pokémon !!!!!!!!!

Mais il n’a rien vu du tumulte, du désordre et du saccage de la guerre. Il est resté dans sa bulle du départ jusqu’à l’arrivée. Il n’a pas réagi aux paysages horribles et dévastés qu’il a traversé. Et il n’en saura rien car il était guidé par son téléphone et non par ses yeux.

Anna Gottesman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s