les enfants volés d’angleterre

Les enfants volés d'Angleterre, le 15.11. 2016 à 20h45 sur France 5

Les enfants volés d’Angleterre, le 15.11. 2016 à 20h45 sur France 5

A quelques jours de la journée internationale des enfants (le 20 novembre), je vais vous parler des services sociaux d’Angleterre, censés protégés les enfants de leurs parents maltraitants. Mais, à bien des reprises, au lieu de protéger la vie de ces enfants ils la détruisent.

Eh oui ! En Angleterre les services sociaux ont beaucoup plus de pouvoir sur les familles que dans d’autres pays. Ainsi, la garde d’un enfant peut être retirée à ses parents avant même que celui-ci ne naisse si les parents ne gagnent pas assez d’argent car ceux-ci sont supposés devenir des parents maltraitants faute, soit-disant, de pouvoir répondre aux besoins de leur enfant. Nombre de familles se seraient donc fait confisquer leurs bébés à cause de leurs faibles revenus.

Dans d’autres cas, des parents seraient supposés pouvoir brutaliser leurs enfants, sans vérification approfondie. Un exemple (entendu hier, lundi 14 novembre à la radio) : un couple, les Webster, se seraient fait confisquer ses trois jeunes enfants (l’ainée ayant 4 ans) car le benjamin avait une fracture et avait été emmené a l’hôpital (par ses parents). Des membres des services sociaux seraient alors arrivés à la rencontre des parents pour leur parler en privé. Ils leurs auraient alors annoncé avoir examinés la radio des fractures et auraient jugé celles-ci « non accidentelles » et causées par des secousses violentes provoquées pas les parents. Les services sociaux auraient ensuite fait adopter les trois enfants sans que les parents puissent protester. Pourtant, après des années, les Webster réussirent à prouver que la fracture de leur fils était dûe à une maladie, mais ils ne réussirent jamais à récupérer leurs enfants.

Mais d’où vient ce droit de « supposer » que les parents maltraitent leurs enfants ? Cela vient d’une  loi, adoptée en 1989 au Royaume-Uni, le « Children act », selon laquelle les services sociaux peuvent, en cas exceptionnel, « supposer » que l’enfant est, ou pourra être maltraité. Dans ce cas la garde de l’enfant peut être retirée. Mais apparemment ces services sociaux en ont un peu abusé.

Pour en savoir plus, à voir ce soir sur France 5 à 20h45, le reportage « Les enfants volés d’Angleterre ».

Anna

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s