au revoir, le Royaume Uni !

téléchargementAujourd’hui, le Royaume Uni fait partie de l’Union Européenne. Mais en ce moment, tout le monde se pose une question : la Grande Bretagne va-t-elle décider d’être totalement indépendante en quittant l’Union Européenne ? Un référendum, qui aura lieu le 23 juin, répondra précisément à cette question. En attendant, parlons de ce que pensent les britanniques. En parcourant le « Courrier International », je suis tombée sur le dossier : Bye bye Britain ? où les anglais donnent leurs avis. D’un côté, il y a les citoyens europhiles et de l’autre, les europhobes. Ces derniers disent que quitter l’Union, serait une bonne chose financièrement, car, soi-disant, le Royaume Uni  verserait 350 millions de livres (447 millions d’euros) à Bruxelles chaque semaine. Un faux chiffre, utilisé par Vote Leave (campagne officielle du Brexit, qui veut partir de l’Union) pour donner plus d’arguments, afin que le Royaume Uni gagne son indépendance.

Les europhiles, au contraire, affirment que le Royaume Uni verse une somme de 26 pence par jour à l’UE, soit le coût d’un paquet de chips, et le maintien dans l’UE apporterait « des avantages économiques et un poids politique et de sécurité. » (The Mirror, Londres). Selon le Figaro, 54% de la population britannique serait pour le maintien, mais l’avis est différent pour chaque journal.

Alors, au revoir, le Royaume Uni ?

                                                                                                                                                            Madeleine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s