un homme se fait congeler volontairement…

original… Eh oui, c’est vrai, ce n’est pas une blague pour vous donner envie de lire l’article : un homme nommé Aaron Winborn, âgé de 47 ans, a bel et bien décidé de se faire congeler (d’hiberner à peu de choses près…) !

Cette décision est due au fait que cet américain plutôt jeune pour mourir, était victime d’une maladie incurable appelée Charcot. Cette maladie qui lui a fait perdre la vie, est un virus neurologique. Derrière lui, il laisse beaucoup de monde dont sa femme, ses deux filles et sa belle sœur. Il décide donc, à sa mort, de faire congeler son cadavre (c’est horrible) dans une cuve blanche géante jusqu’à ce que les scientifiques trouvent un remède à cette maladie et puissent peut-être le réanimer et le soigner. Bien sûr, il laisse quand même sa famille derrière lui, mais au moins elle lui dira au revoir une dernière fois en sachant qu’un jour, peut-être d’ici 100, 150 ans, il reviendra à la réalité et qu’on pourra le soigner.

Cette opération est une chose que l’on raconte souvent dans les livres de fiction mais là, je vous jure que cette histoire est vraie et elle a même un nom : la cryogénisation (essayez de le dire c’est compliqué). Si c’est possible de le faire et qu’il y a même des centres pour ça (c’est trop long à dire cryogénisation), cela signifie qu’il y a des gens qui décident : « Moi, dans la vie, je veux congeler des gens ! » et qu’il y a surtout des gens qui se disent, « Moi je vais me faire congeler, comme ça dans 150 ans je reviendrai peut être à la vie. ». Mais c’est horrible !!! Enfin, vous n’êtes pas au bout de vos surprises puisque le centre où Aaron s’est fait « hospitaliser » compte aujourd’hui 132 patients déjà congelés !!! Non mais vous vous rendez compte, 132 cadavres dans des cuves, en train de congeler à moins plein de degrés ?!

Enfin bon, malgré cet article quelque peu glauque (même bien glauque !), je vous donne toute ma bonne humeur (rassurez-vous, j’en ai beaucoup) et, parce que la vie n’est pas faite que de bisounours et télétubbies, il faut parfois pouvoir se détacher un peu de la réalité pour profiter et rigoler (même si ce n’est pas facile tous les jours). En tout cas j’espère que cet article ne vous aura pas trop démoralisés et qu’il vous aura éclairés sur la cryogénisation !

(Et je remercie le Courrier International qui m’a inspirée pour cet article)

Gaby ;D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s