le super enregistrement… qui n’a pas eu lieu

11 maiAvant que Madeleine ne vous dise pourquoi l’enregistrement de notre Radio Battle n’a pas eu lieu, je vais vous expliquer en quoi cela consistait. C’est assez simple : un rendez-vous avait été donné à 14h15 pour les journalistes de Montgolfier (3éme arrondissement) et à 14h30 pour ceux du lycée Marcelin Berthelot (Pantin) à la mairie du 3éme.

Arrivés salle Brébion-Valla il nous fallait répéter la lecture de nos articles, choisir la musique, répéter aussi les textes des rédacteurs qui n’avaient malheureusement pas pu venir.

On a fait plusieurs groupes : un pour la séquence 1, un autre pour la séquence 2 et un dernier pour (évidemment) la séquence 3. Après que chaque groupe ait bien révisé sa séquence, nous avons répété tous ensemble et nous étions tous prêts pour l’enregistrement. Un goûter était organisé dans le jardin… Seulement, la manifestation du DAL (Droit Au Logement) dont va vous parler Madeleine dans son article, nous a empêchés de rester et d’enregistrer.

Au début M. Harstrich, le directeur de la mairie, a accepté de laisser entrer les techniciens de Radio Clype qui venaient réaliser l’émission, et de faire une exception pour nous mais plus tard il a considéré qu’il devait « garder la ligne dure » et faire évacuer entièrement la mairie.

Heureusement, Radio Clype a reporté l’enregistrement. Les parents ne pourront pas, comme il était prévu hier, assister à l’émission cette fois-ci. Mais très bientôt vous pourrez écouter le résultat de cette BATTLE. En attendant, vous pouvez retrouver tous les articles de LA BATTLE en cliquant ICI.

Thaïs

UN LOGEMENT S.V.P !

Comme vous le savez, la Battle d’écriture a eu lieu, les votes sont finis… Donc hier, à la Mairie du 3è, des rédacteurs du lycée Marcelin Berthelot et ceux du Canard étaient censés enregistrer, pour la radio, les articles gagnant de la Battle, mais malheureusement (comme vous l’a raconté Thaïs dans son article), l’enregistrement ne s’est pas du tout passé comme nous le voulions ! Pourquoi ? Parce que des protestataires de l’association Droit Au Logement (DAL) ont pris possession de la mairie… Au moment de la pause, nous descendons, et nous regardons de nos yeux ébahis les grilles fermées, et un vigile empêchant tout le monde de pénétrer dans la mairie qui a été évacuée…

Je vais donc vous parler de cette association qui, par sa propre présence, a réussi à arrêter toute activité de la mairie du 3è. Tout d’abord, le DAL a été créé en mai 1990, lors de l’expulsion de deux immeubles, d’une cinquantaine de ménages. Son président est actuellement, et depuis toujours, Jean-Baptiste Eyraud. Cette association se compose de bénévoles, son but est d’aider les mal-logés à trouver un logement. Elle cherche « l’arrêt des expulsions sans relogement » et a du succès parmi la population… (source: Wikipédia)

Photo publiée hier, 11 mai 2016, sur la page FB du DAL

Photo publiée hier, 11 mai 2016, sur la page FB du DAL

Parlons maintenant de leurs actions, en particulier celles d’hier. Des bénévoles et des sans abris ont pénétré dans ce lieu emblématique (la Mairie du IIIè), pour la « décorer » à leur façon. Ils ont accroché des banderoles, les ont prises en photo et les ont postées sur les réseaux sociaux. Leur mouvement servait à alerter la presse, rencontrer le maire et voir si la mairie leur accordait des logements ou des chambres d’hôtel.

Plus on entend parler du DAL et plus leurs actions sont récompensées !

Madeleine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s