de plus en plus de journalistes pris en otages

afp.com - Stéphane de Sakutin

afp.com – Stéphane de Sakutin

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire des attentats de Charlie Hebdo. En ce 7 janvier 2016, tout le monde peut affirmer que la liberté d’expression est risquée, à cause de ce qui s’est passé l’an dernier, mais aussi pour tout ce qui continue à se produire.

En effet, en Syrie et dans d’autres pays autour, plein de journalistes ont été enlevés, pris en otage, ou même tués à cause de ce qu’ils écrivaient, et entre autres, « à cause » de la liberté d’expression et de la liberté d’information. Au cours de l’année passée, il y a eu une hausse de 35% des journalistes pris en otages. Selon des organisations (Reporters Sans Frontières, le Comité pour la protection des journalistes… ), les 18 journalistes détenus par l’Etat Islamique se trouvent en Syrie et en Irak principalement, d’autres sont pris par les rebelles Houthis au Yémen (9), par Al-Nosra (4), Al-Qaida (3), et par l’Armée syrienne libre (1). Malheureusement, 19 cas des preneurs d’otages restent indéterminés.

Madeleine (source La Croix, 15 décembre 2015)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s