les secrets de la bête du gévaudan

doc-45_img_3Entre 1764 et 1767, la bête du Gévaudan tua plus de 100 personnes, uniquement des femmes et des enfants. La première victime officielle est une adolescente de 14 ans, Jeanne Boulet.

La «Bête» qui terrorisa le Gévaudan durant ces trois années était-elle un loup surpuissant, comme on a voulu le croire, ou un tueur en série ?

statue la bete du gevaudan

gévaudanComme vous le voyez ci-contre cette bête n’était pas un loup. On se pose toujours la question, qu’est-ce que c’était ???

Peut-être un hybride (chien/loup?), car à cette époque on aimait bien avoir des animaux exotiques chez soi.

Marie-Jeanne Vallet (20 ans) avait enfoncé un pieux dans la bête donc on la surnomma Pucelle du Gévaudan, c’est pour ça qu’il y a une statue avec une femme qui enfonce un pieux dans la bête (ci-dessus) et c’est Jean Chastel qui l’a tuée.

MAIS bien que l’on considère le plus souvent Jean Chastel comme le héros qui a tué la Bête du Gévaudan, il existe une thèse selon laquelle il aurait d’abord dressé cet animal à tuer.

Les multiples attaques auraient peut-être aussi été  le fait de plusieurs animaux.

Prunelle et Octavia


 

(photos prises sur le site Dinosoria)

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s