bombe à boulogne

Boulogne-Billancourt: 6.000 habitants évacués pour neutraliser une bombe

06/02/2011 à 13h

[…] Dès 8H00, des milliers d’habitants sont sortis de leurs immeubles du quartier Pont-de-Sèvres/Trapèze, certains transportant valises ou animaux de compagnie.

« C’est pas gai là. Pas un café n’est ouvert », observe Magali, 62 ans, quittant avec son fils à 08H00 tapantes l’immeuble de l’avenue du Général-Leclerc où elle vit depuis 30 ans.

« Je vais peut-être retrouver des amis, aller boire un pot », projette Edwige Batteux, 58 ans, s’acheminant lentement hors du périmètre de sécurité, un « rayon de 400m » à partir de l’engin explosif. « Personnellement, je trouve ça normal. Cette bombe, c’est quelque chose de dangereux (…). Mais c’est vrai que ce n’est pas agréable un dimanche matin », consent-elle.

« Nous sommes partis avec mon  mari et ma petite-fille vers 08H10. On se promène, on va aller à droite à gauche », témoigne Marie-Christine Hay, 58 ans, prenant place dans l’Hôtel de Ville, tandis que d’autres Boulonnais profitaient de séances de cinéma gratuites.

Cette évacuation a nécessité la mobilisation de « 400 policiers et agents municipaux », selon la préfecture.

L’opération de déminage a, elle, débuté à 11H00 et devrait « durer deux heures ».

« Il y a deux solutions: soit ils (les démineurs) arrivent à dévisser la bombe ce matin et tout le monde pourra rentrer chez soi. Soit ils n’y arrivent pas et il faudra la faire exploser dimanche prochain », a expliqué à l’AFP le député-maire (UMP) de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, précisant que dans le second cas, le périmètre de sécurité serait étendu « à 800m » au lieu de « 400 ».

La bombe de 500 kilos, dont 250 d’explosifs, avait été découverte le 27 janvier en début d’après-midi lors d’un chantier sur les anciens terrains du constructeur automobile Renault dans le quartier du Trapèze.

Les usines Renault avaient été bombardées à plusieurs reprises en 1942 et 1943 par l’aviation alliée car le site produisait des moteurs de voiture sous le contrôle des Allemands.

© 2011 AFP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s